Menu
A+ A A-

Après un petit rebond, le pétrole s'essouffle de nouveau

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse jeudi, mais le semblant d'élan amorcé mercredi après le rapport sur les stocks américains a déjà quasiment disparu, faute d'enthousiasme.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a grignoté 0,35%, pour clôturer à 83,88 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain avec échéance en juin a lui arraché 0,34%, à 79,26 dollars.

"Les marchés sont calmes, pour je ne sais quelle raison", a observé John Kilduff, d'Again Capital.

Après "un déluge (de nouvelles et données économiques) de deux ou trois semaines", "les choses se sont apaisées", confirme Christopher Vecchio, de Tastylive.

Mercredi, l'or noir avait repris un peu de couleurs après être descendu à un plus bas de huit semaines, grâce notamment au rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Celui-ci a fait état d'une baisse de 1,4 million de barils des stocks commerciaux américains la semaine dernière, alors que les analystes n'attendaient qu'une contraction de 1,1 million de barils.

Les opérateurs ont aussi relevé l'accélération des raffineries américaines, dont le taux d'utilisation est passé à 88,5% de leurs capacités, contre 87,5% la semaine précédente.


Mais à bien y regarder, estime John Kilduff, "les chiffres étaient ternes, en particulier en ce qui concerne la demande d'essence", inférieure de plus de 5% à son niveau de l'an dernier à la même époque.

En excluant les trois années perturbées par la pandémie de coronavirus (de 2020 à 2022), il faut remonter près d'une décennie en arrière pour trouver trace de volumes plus faibles livrés au marché américain à cette période de l'année.

Sur le plan géopolitique, "on continue à suivre la situation" au Moyen-Orient, "comme d'habitude, mais il n'y a pas eu de développement susceptible de déstabiliser l'équilibre actuel", avec un prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. proche de 80 dollars, a fait valoir John Kilduff.

Pour l'analyste, les cours ne peuvent compter sur la perspective d'un prolongement, au-delà de juin, des coupes dans leur production décidées par plusieurs membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés de l'accord OPEP+, qui est déjà intégrée par le marché.

"Ils n'ont plus de munitions", estime John Kilduff, pour qui les prochaines réunions de l'OPEP+ - la première étant prévue le 1er juin - "vont être neutres, voire baissières" pour les prix du brut.

"Les producteurs qui se sont signalés récemment ont même évoqué de possibles hausses de production", rappelle l'analyste.

(c) AFP

Commenter Après un petit rebond, le pétrole s'essouffle de nouveau



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite