Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte, retour de la prime de risque liée à Gaza

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole, qui baissaient en début de séance avec l'espoir d'une trêve entre Israël et Hamas, ont regagné du terrain et terminé en hausse après des frappes aériennes israéliennes sur Rafah, dans le sud de la banque de Gaza.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a gagné 0,50% à 83,76 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en juin, a avancé de 0,77% à 78,99 dollars.

L'armée israélienne a mené mercredi des frappes aériennes et dit poursuivre ses opérations au sol "ciblées" à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à l'heure où se tiennent au Caire de délicates négociations en vue d'une trêve entre Israël et le Hamas.

"La tendance des cours est passée en hausse car il semble qu'Israël se prépare à entrer dans Rafah", a commenté Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

La prime de risque géopolitique a donc réapparu, soutenue en outre par des attaques des rebelles houthis au large du Yémen, un point de passage important pour les navires commerciaux.

Les Houthis, soutenus par l'Iran, ont lancé trois drones lundi soir, le premier a été intercepté par un navire de la coalition et le deuxième par l'armée américaine, tandis que le troisième s'est écrasé dans le golfe d'Aden (sud).

"Toutes ces tensions ont mené à un rebond des cours du pétrole", a estimé M. Lipow.


L'analyste a rappelé également que le marché commençait à s'intéresser à la prochaine réunion des membres de l'OPEP+ le 1er juin. "On s'attend à ce qu'ils continuent leurs coupes de production de brut tout au long du troisième trimestre", a indiqué M. Lipow, ajoutant qu'il était "probable" que l'OPEP+ réserve "une surprise" en prolongeant même ces coupes jusqu'à la fin de l'année.

Aux États-Unis, les stocks hebdomadaires de brut ont un peu diminué, ce qui en général est porteur pour les cours. Durant la période de sept jours achevée le 3 mai, ces réserves ont diminué de 1,4 million de barils après avoir grimpé de 7,3 millions de barils la semaine précédente.

Les réserves d'essence ont, elles, progressé légèrement de 0,9 million de barils.

"Une plus forte activité de raffinage et des exportations plus importantes ont favorisé une légère diminution des stocks de brut, aidant ainsi à réduire une partie de l'importante accumulation de la semaine dernière", a commenté Matt Smith, analyste du marché pétrolier pour Kpler.

"L'accélération de l'activité de raffinage a également donné lieu à des augmentations très modestes des stocks tant pour l'essence que pour les distillats, ce qui complète un rapport plutôt anodin", a ajouté l'analyste.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, retour de la prime de risque liée à Gaza



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite