Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse après des créations d'emplois plus faibles aux Etats-Unis

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi devant les craintes d'un affaiblissement de la demande américaine après des chiffres de l'emploi plus faibles que prévu.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a cédé 0,84% à 82,96 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en juin, a glissé de 1,06% à 78,11 dollars.

Le mois dernier, 175.000 emplois ont été créés aux États-Unis, contre 315.000 en mars et 240.000 attendus par les analystes.

Le taux de chômage a lui légèrement augmenté, à 3,9% contre 3,8%.

"Un rapport sur l'emploi plus faible pourrait signifier une croissance économique ralentie et donc abaisser la demande d'énergie", a indiqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates pour expliquer le repli des cours.

Cette réaction à la baisse est déjà intervenue mercredi lorsque le marché a constaté une vive augmentation des stocks américains hebdomadaires de brut associée à une médiocre demande d'essence, pour la quatrième semaine de suite.

Autre facteur du relâchement des cours, "l'apaisement des tensions au Moyen-Orient a aussi atténué les craintes concernant l'approvisionnement", commente Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.


Les deux références du brut évoluent à leurs plus bas niveaux depuis mi-mars, "les espoirs d'un accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas et l'augmentation des stocks de pétrole brut aux États-Unis ayant pesé" sur les cours, note John Plassard, analyste chez Mirabaud.

La chute des prix a cependant alimenté les spéculations selon lesquelles le gouvernement américain pourrait reconstituer les réserves stratégiques de pétrole (SPR) des États-Unis en vue de racheter du pétrole à 79 dollars le baril ou moins.

Entre septembre 2021 et juillet 2023, les États-Unis ont ponctionné quelque 274 millions de barils dans leurs réserves stratégiques, soit environ 44% du total. Au terme de cette phase, les SPR sont tombées à leur plus bas niveau depuis 40 ans.

A l'horizon d'un mois, se profile par ailleurs la réunion des membres de l'OPEP+ qui pourraient bien, selon Andy Lipow, "renouveler leurs coupes de production au moins encore pour un trimestre" pour soutenir les cours.

Même écho chez Han Tan, analyste pour Exinity, qui estime que "de nouvelles baisses des prix du pétrole ne feraient que renforcer les arguments en faveur de la poursuite des réductions de la production par l'OPEP+ (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, ndlr), dans l'espoir de soutenir les prix du pétrole".

Les membres de l'OPEP+ se réunissent le 1er juin à Vienne, siège de l'alliance, pour décider de leurs niveaux de production.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse après des créations d'emplois plus faibles aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite