Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus bas depuis un mois et demi, la demande s'essouffle

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont décroché, mercredi, sapés par une série d'indicateurs qui témoignent d'une demande faible, alors qu'approche la saison des grands déplacements aux Etats-Unis.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a lâché 3,34%, pour clôturer à 83,44 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, est lui descendu de 3,57%, à 79,00 dollars.

Les deux références du marché de l'or noir se sont repliées à leur plus bas niveau depuis un mois et demi.

Les cours ont évolué quasiment toute la séance dans le rouge, mais le mouvement s'est brutalement accéléré après la publication du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Il a mis en évidence une hausse de 7,3 millions de barils des stocks américains de brut durant la semaine achevée le 26 avril. Il s'agit de la 11e séquence positive en 14 semaines.

Les opérateurs ont relevé la décélération des raffineries, à 87,5% de leur capacité contre 88,5% précédemment, alors que la saison de grands déplacements aux États-Unis démarre dans un mois.

Autres points négatifs, le fléchissement des exportations (-24% sur une semaine) et les volumes d'essence livrés au marché américain, inférieurs à la moyenne des cinq dernières années hors 2020, marquée par la pandémie de coronavirus.


Stephen Schork, de Schork Group, souligne aussi la contraction des marges des raffineurs, le "crack spread", différence entre le prix du brut et des produits raffinés.

Dans le cas du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et du gazole européen, la différence est tombée mercredi au plus bas depuis trois mois et demi.

L'analyste mentionne également le moindre écart entre le cours du contrat de référence et l'échéance suivante, "un signal que l'offre dépasse la demande en ce moment", selon Stephen Schork.

Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown, évoque, elle, la production américaine, qui, si elle se situe légèrement en-deçà des pics hebdomadaires, à 13,1 millions de barils de jour contre 13,3 au plus haut, reste historiquement élevée.

A tout cela s'ajoute "les espoirs d'un cessez-le-feu au Moyen-Orient", rappelle l'analyste.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, en déplacement en Israël, a affirmé vouloir obtenir "maintenant" une trève dans la bande de Gaza, estimant que le mouvement islamiste palestinien Hamas "(devait) dire oui", à la proposition actuellement sur la table.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus bas depuis un mois et demi, la demande s'essouffle



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite