Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend son souffle, les sanctions contre l'Iran au premier plan

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en l'absence de nouveaux développements géopolitiques, l'attention des investisseurs se portant désormais sur les sanctions américaines contre l'Iran.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en juin, prenait 0,15% à 87,13 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, gagnait 0,11% à 81,99 dollars.

Les prix évoluaient de façon latérale, "le marché prenant un peu de repos après les turbulences géopolitiques au Moyen-Orient", selon les analystes de DNB.

🇮🇷 "Un nouveau paquet de sanctions américaines contre l'Iran attend l'approbation du Sénat, après avoir été adopté par la Chambre des représentants dans le cadre d'un programme plus large d'aide à l'étranger", ont-ils affirmé.

🇺🇸 Les États-Unis, en coordination avec le Royaume-Uni, avaient été les premiers à renforcer leurs sanctions jeudi contre l'Iran après l'attaque du week-end dernier contre Israël, ciblant "le programme Iranien de drones, l'industrie sidérurgique et les constructeurs automobiles".

Les exportations de pétrole de l'Iran sont en effet soumises à des sanctions internationales, après que l'ancien président Donald Trump a retiré en 2018 les États-Unis d'un accord nucléaire multilatéral avec Téhéran.

"Les exportations de pétrole Iranien ont augmenté d'environ 1 million de barils par jour depuis fin 2022 malgré les sanctions américaines en vigueur", rappelle Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank. "Il en va de même pour la production pétrolière".


En mars, l'Iran a produit 3,25 millions de barils par jour, selon les données de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE).

"Si les sanctions plus sévères entraînaient un renversement de cette tendance, le marché pétrolier se resserrerait considérablement", souligne M. Fritsch.

Pour John Evans, analyste chez PVM Energy, "les États-Unis sont confrontés à un dilemme". "Si les États-Unis devaient imposer des sanctions pétrolières strictes à l'heure actuelle", cela pourrait faire grimper les prix du pétrole.

🇮🇱 "L'annonce de sanctions trop précoces aurait pour effet de stimuler le marché, tandis que l'annonce de sanctions trop tardives pourrait entraîner une éventuelle réaction de la part d'Israël", a-t-il estimé.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reprend son souffle, les sanctions contre l'Iran au premier plan



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite