Menu
A+ A A-

Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

cours du petroleCours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse consécutive, dans un contexte d'accalmie au Moyen-Orient et de possible intervention du gouvernement américain pour apaiser les cours de l'or noir.
Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. pour livraison en juin s'est effrité de 0,20%, à 87,11 dollars, au plus bas depuis trois semaines en clôture.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en mai, a lui fini proche de l'équilibre (+0,04%), à 82,73 dollars.

"Les opérateurs réduisent la prime de risque géopolitique car il semble qu'il n'y aura pas de nouvelle attaque directe entre Téhéran et Tel-Aviv à court terme", a décrit, dans une note, José Torres, d'Interactive Brokers.

🇮🇱 Israël n'a pas riposté, à ce stade, à l'offensive aérienne de l'Iran visant l'Etat hébreux, samedi soir.

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont renforcé, jeudi, leurs sanctions contre la République islamique, s'en prenant notamment au programme Iranien de drones.

🇮🇷 L'Iran n'en continue pas moins à exporter massivement de l'or noir. Elle a vendu, en moyenne, 1,56 million de barils par jour à des clients étrangers sur les trois premiers mois de l'année, un sommet de six ans, selon des données de la société spécialisée Vortexa.

En 2023, la république islamique avait exporté environ 1,3 million de barils par jour, principalement en direction de la Chine.


Pour Phil Flynn, les cours ont aussi été mis sous pression par l'éventualité de ventes de brut tiré des réserves stratégiques américaines (SPR).

"Certaines choses ont été faites par le passé" pour soulager les cours, "et nous allons continuer à suivre de près (l'évolution du marché) et nous assurer que les prix de l'essence restent abordables", a prévenu jeudi Lael Brainard, principale conseillère économique de Joe Biden.

Mardi, un autre conseiller du président américain, John Podesta, avait tenu des propos plus clairs encore.

"Le président l'a déjà fait (tirer sur les réserves stratégiques). Il veut maintenir le prix de l'essence à un niveau raisonnable et il fera ce qu'il peut pour y parvenir", a indiqué le conseiller de Joe Biden, désormais émissaire international du chef de l'Etat pour le climat.

Entre septembre 2021 et juillet 2023, les États-Unis ont ponctionné quelque 274 millions de barils sur leurs réserves stratégiques (SPR), soit environ 44% du total.

Au terme de cette phase, les SPR sont tombées à leur plus bas niveau depuis 40 ans.

Depuis juin 2023, le gouvernement américain a commencé à racheter du brut sur le marché pour renforcer ces réserves.

"Ils étaient passé à l'achat (pour reconstituer les réserves) et maintenant, ils reviennent en mode vente potentielle", a souligné Phil Flynn, pour qui ce changement de posture a sapé les prix de l'or noir, jeudi.

(c) AFP

Commenter Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite