Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, la prime géopolitique décotée

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en baisse, mardi, faute de nouveau développement majeur au Moyen-Orient, et alors que le gouvernement américain a revu en hausse ses estimations de production mondiale cette année.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin a abandonné 1,06%, pour clôturer à 89,42 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en mai, a lui perdu 1,39%, à 85,23 dollars.

🇮🇱 Pour Carsten Fritsch, de Commerzbank, le retrait de troupes israéliennes du sud de Gaza, ainsi que la nouvelle proposition de trève, actuellement étudiée par le Hamas, "ont réduit la prime de risque" dont avaient bénéficé les prix de l'or noir ces derniers jours.

"On vient de vivre plusieurs semaines en orbite", a rappelé Bart Melek, de TD Securities. "Mais l'escalade s'est arrêtée", pour l'instant, au Moyen-Orient, abondé l'analyste.

Pour autant, "il est trop tôt pour faire comme si tout s'était dissipé", a prévenu Carsten Fritsch, dans une note.

🇮🇷 Outre la guerre entre le Hamas et Israël, les opérateurs s'inquiètent encore de la riposte promise contre Israël par l'Iran après la frappe sur une annexe de son ambassade à Damas (Syrie).

🛢️ Les cours ont aussi été affectés par le rapport mensuel de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a revu en hausse ses estimations de production mondiale pour les trois derniers trimestre de 2024.


L'EIA a aussi relevé ses projections de consommation, mais voit, au global un marché quasiment équilibré au troisième trimestre, et une offre supérieure à la demande au quatrième.

🇺🇸 Mais pour Bart Melek, le marché devrait rester tendu. "Les indicateurs économiques américains sont solides", a-t-il rappelé, et la demande d'essence apparaît soutenue aux États-Unis.

⛽️ Les analystes s'attendent à ce que l'EIA annonce, mercredi, une nouvelle décrue de 2,3 millions de barils des réserves d'essence la semaine dernière, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

"On ne parle même plus d'atterrissage en douceur", fait valoir Bart Melek. "Il n'y aura même pas d'atterrissage" pour l'économie américaine, qui devrait conserver son élan, selon lui.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, la prime géopolitique décotée



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite