Menu
A+ A A-

Le pétrole poussé par la crainte d'une escalade au Moyen-Orient

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivent leur hausse mercredi, à la suite de la montée des tensions géopolitiques après la frappe de l'annexe du consulat d'Iran attribuée à Israël, et dans l'attente d'une annonce de l'Opep+.
Vers 11H10 GMT (13H10 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en juin, montait de 0,78% à 89,62 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mai, prenait 0,79% à 85,81 dollars.

Les deux références du brut ne cessaient de dépasser leurs plus hauts depuis fin octobre, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. frôlant 90 dollars le baril.

"Les risques géopolitiques accrus liés à l'escalade du conflit au Moyen-Orient, aux réductions de l'offre de l'OPEP et à l'amélioration des données en provenance de Chine contribuent à alimenter" cette hausse des prix, a résumé James Harte, de Tickmill.

Les investisseurs continuent de s'inquiéter de possibles perturbations de l'approvisionnement, après la frappe aérienne de lundi, imputée à Israël, qui a visé le bâtiment jouxtant l'ambassade d'Iran à Damas, faisant au moins 13 morts, dont sept militaires Iraniens. L'Iran a juré de riposter.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés dans l'alliance OPEP+, qui tiennent mercredi une réunion technique de leur comité ministériel conjoint de suivi (JMMC), doivent annoncer leur intention de poursuivre ou non leur politique actuelle de coupes de production.

Si "aucun changement de politique" n'est attendu après le récent accord visant à prolonger les réductions actuelles de la production, "les marchés examineront attentivement les détails de la réunion pour savoir si la politique est susceptible de changer à nouveau dans les mois à venir", a noté James Harte.


Par ailleurs, les récents indices d'activité "plus forts que prévu pour la Chine, le Japon et les États-Unis" sont "de bon augure pour la croissance de la demande mondiale de pétrole", ont estimé les analystes de DNB.

L'activité manufacturière en Chine est repartie à la hausse en mars pour la première fois en six mois, s'établissant à 50,8 points, selon des données officielles publiées dimanche, un rebond significatif par rapport à février (49,1).

L'activité manufacturière aux États-Unis est également repartie à la hausse au mois de mars, après 16 mois de contraction consécutifs.

Les investisseurs attendent également la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains de brut par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 29 mars.

La fédération des professionnels du secteur, l'American Petroleum Institute (API), a estimé mardi soir que les stocks de brut avaient baissé d'environ 2,29 millions de barils la semaine dernière, et ceux d'essence d'environ 1,4 million de barils. Les données de l'API sont cependant réputées moins fiables que celles de l'EIA.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poussé par la crainte d'une escalade au Moyen-Orient



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite