Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend des couleurs, l'approvisionnement mondial en baisse

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les nouvelles d'interruptions ou les craintes de baisses de l'approvisionnement en provenance de plusieurs régions du monde, du Venezuela au Soudan.
Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mai, prenait 1,06% à 87,00 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, gagnait 1,14% à 82,26 dollars.

Les deux références mondiales profitaient de problèmes d'approvisionnement ou de craintes de ruptures à travers le monde.

🇷🇺 "Les perspectives de production et d'exportation de la Russie se sont progressivement dégradées en raison des frappes de drones ukrainiens", explique Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

🇺🇦 L'Ukraine, confrontée à l'offensive russe depuis deux ans, a multiplié ses attaques contre la Russie ces dernières semaines en visant notamment des sites énergétiques.

🇸🇩 En parallèle, la presse financière rapporte que des interruptions imprévues des exportations en provenance du Soudan par le principal oléoduc du pays ont été constatées depuis le mois dernier, des arrêts liés à la guerre qui ravage le pays depuis près d'un an.

🇻🇪 Enfin, "les expéditions vénézuéliennes à l'étranger sont également en baisse en raison de l'expiration des dérogations aux sanctions américaines", poursuit M. Varga.

En octobre, les États-Unis avaient annoncé mercredi un allègement limité des sanctions américaines imposées contre le Venezuela en réponse à la signature d'un accord entre le gouvernement du président Nicolas Maduro et l'opposition en vue de la tenue d'une élection présidentielle en 2024.

🇺🇸 Concrètement, le gouvernement américain avait réautorisé l'achat de gaz et pétrole vénézuélien pour une durée de six mois.


Concernant l'offre mondiale de brut, Tamas Varga évoque un "consensus solide sur le fait que les stocks mondiaux de pétrole s'épuiseront tout au long de l'année", étant donné que "la demande atteint des niveaux sans précédent" et que "l'OPEP+ semble s'en tenir aux contraintes de production qu'elle s'est elle-même imposées, au moins jusqu'en juin".

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés dans l'alliance OPEP+ tiendront une réunion technique le 3 avril de leur comité ministériel conjoint de suivi (JMMC).

"Cette réunion, qui n'aura de toute façon lieu que virtuellement, n'apportera probablement rien de nouveau, étant donné que les producteurs de pétrole se sentent probablement rassurés par le niveau actuel des prix", commente Barbara Lambrecht, analyste chez Commerzbank.

Le JMMC n'a pas de pouvoir décisionnaire quant à une augmentation ou une réduction des quotas de production du groupe OPEP+, mais émet des recommandations servant de base aux mesures prises lors des réunions ministérielles de l'organisation. Il peut toutefois convoquer une réunion plénière s'il l'estime nécessaire.



Commenter Le pétrole reprend des couleurs, l'approvisionnement mondial en baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite