Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie après une hausse des stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fléchi mercredi, réagissant à une augmentation imprévue des stocks américains de brut.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mai, a cédé 0,18% à 86,09 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, a perdu 0,33% à 81,35 dollars.

🛢️ La baisse des cours a toutefois été limitée car les données officielles de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) ont été finalement moins catastrophiques pour la demande que celles publiées plus tôt par l'American Petroleum Institute (API), a expliqué Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

L'EIA a en effet indiqué mercredi que les stocks commerciaux hebdomadaires de pétrole brut aux États-Unis avaient augmenté de 3,2 millions de barils pour la semaine achevée le 22 mars. Les analystes misaient sur une diminution d'un million de barils.

Mais mardi la fédération des professionnels du secteur, l'API avait estimé que les réserves commerciales de brut américaines s'étaient renforcées d'environ 9,3 millions de barils.

"Le bilan sur les stocks de l'EIA était bien plus constructif pour le marché que celui de l'API, même si la montée de ces stocks ont mis les cours sous pression", a indiqué Andy Lipow.

L'analyste a souligné que la saison de maintenance des raffineries n'était pas tout à fait achevée, ce qui implique une augmentation des stocks de brut qui attendent de passer par les raffineries.


Ainsi le taux d'utilisation des capacités de raffinage, même s'il est monté de 87,8% à 88,7% la semaine dernière, "reste en dessous de plusieurs points de pourcentage de son niveau de l'année dernière à la même époque", a souligné M. Lipow. Il y a un an, l'utilisation des capacités était de 90,3%.

⛽️ Les réserves d'essence ont aussi augmenté la semaine dernière de 1,3 million de barils quand les prévisions médianes du marché tablaient sur un repli de 1,7 million.

En parallèle, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés dans l'alliance OPEP+ doit tenir la réunion technique de son comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) le 3 avril.

"Les investisseurs sont de plus en plus sceptiques quant à la possibilité que les membres de l'OPEP+ procèdent à des ajustements substantiels de la production lors de leur prochaine réunion", affirme Ricardo Evangelista.

Le JMMC n'a pas de pouvoir décisionnaire quant à une augmentation ou une réduction des quotas de production du groupe OPEP+, mais il émet des recommandations servant de base aux mesures prises lors des réunions ministérielles de l'organisation.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie après une hausse des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite