Menu
A+ A A-

Le pétrole en baisse, entraîné par les produits raffinés

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en repli, mardi, orientés par le net reflux des produits raffinés, alors que les raffineries américaines montent en régime avec le début du printemps.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai a perdu 0,57%, pour clôturer à 86,25 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de même échéance a lui cédé 0,40%, à 81,62 dollars.

"Le marché est clairement mené par les produits raffinés aujourd'hui", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le prix de gros de l'essence américaine a ainsi décroché de 1,78% sur la séance.

"C'est peut-être lié à la remise en route des raffineries aux États-Unis après une période de maintenance", a avancé Andy Lipow.

Le taux d'utilisation des raffineries américaines a augmenté lors des quatre dernières semaines, mais reste encore inférieur à son niveau des deux dernières années à la même époque.

La raffinerie BP de Whiting (Indiana), sixième plus important site des États-Unis avec 440.000 barils transformés par jour, n'a été totalement remise en service que la semaine dernière, six semaines après une panne de courant massive.


Le marché des produits pétroliers a aussi fait l'objet de quelques prises de bénéfices.

Lundi, le prix de gros de l'essence américaine avait atteint un sommet de près de huit mois, en hausse de plus de 26% depuis mi-décembre.

Andy Lipow rappelle que beaucoup d'opérateurs spéculatifs s'étaient positionnés à la hausse ces dernières semaines et ont décidé de se couvrir, en vendant de l'essence, ce qui a fait fléchir les cours.

En Europe, le contrat de référence sur le gazole a lâché 1,92%.

Pour Andy Lipow, le fait que le niveau des stocks américains soit "adéquat" pour le gazole, légèrement supérieur à celui de l'an dernier au même stade, contribue à calmer le marché.

Les opérateurs s'attendent à ce que l'agence américaine d'information sur l'énergie fasse état, mercredi, d'une hausse d'un million de barils des réserves de produits distillés, catégorie qui comprend le gazole, la semaine dernière.

Ces éléments ont plus que compensé les inquiétudes liées à la production russe amoindrie par les frappes de drones ukrainiens sur des raffineries de l'ouest du pays, qui avaient tiré les prix lundi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en baisse, entraîné par les produits raffinés



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite