Menu
A+ A A-

Le pétrole recule encore malgré le ton modéré de la Fed et la baisse du dollar

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de repli, jeudi, malgré le message modéré mercredi de la banque centrale américaine (Fed), qui laisse envisager de prochaines baisses de taux, et la baisse du dollar.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai s'est vu ponctionner de 0,19%, pour clôturer à 85,78 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance s'est lui effrité de 0,24%, à 81,07 dollars.

🇺🇸L'or noir n'a pas profité du discours mesuré du président de la Fed, Jerome Powell, qui a estimé que les récents hoquets de l'inflation aux États-Unis ne remettaient pas en cause l'hypothèse d'une poursuite de la décélération des prix.

💶 Par ailleurs, le scénario central des membres du Comité de politique monétaire reste celui comprenant trois baisses du taux directeur cette année, alors que les opérateurs s'inquiétaient de les voir opter pour seulement deux.

La perspective d'un assouplissement monétaire imminent est théoriquement favorable à la dynamique économique et à la demande, de pétrole notamment.

"Les baisses de taux de la Fed peuvent être vues de deux manières", a expliqué John Kilduff, d'Again Capital.

Elles augurent certes d'une amélioration de la demande, "mais elles sont aussi décidées en réponse à un ralentissement économique et à une posture monétaire trop stricte compte tenu des conditions actuelles", a-t-il décrit.

Cela remet un coup de projecteur sur la demande mondiale, dont la santé interroge.


🇪🇺 En Europe, l'indice PMI d'activité dans le secteur manufacturier en Allemagne et en France est ressorti jeudi nettement en-deçà des attentes pour mars, à un niveau qui témoigne d'une contraction marquée.

Par ailleurs, après avoir surtout prêté attention, mercredi, à la baisse hebdomadaire des stocks américains de brut plus élevée que prévue, les opérateurs ont davantage gardé en tête le léger coup de frein des livraisons d'essence au marché américain.

"On venait d'avoir deux semaines de demande très importante et tout le monde en avait conclu que la dynamique avait changé, mais (les chiffres publiés mercredi montrent que) ce n'est pas le cas", a décrypté John Kilduff.

💲 Le recul du dollar, consécutif à la communication de la Fed, n'a pas non plus bénéficié au pétrole.

Pour José Torres, d'Interactive Brokers, des opérateurs ont profité, en outre, de la séance pour prendre quelques bénéfices, ce qui a contribué à faire tomber les cours dans le rouge.

Pour Daniel Ghali, de TD Securities, l'appétit des traders pour l'or noir, qui a permis aux prix d'atteindre leur plus haut niveau en quatre mois, la semaine dernière, s'essouffle.

Le marché reste en situation de "faiblesse fondamentale", estime l'analyste, pour qui les risques liés à l'offre tendent à diminuer.

"On cale de nouveau après avoir passé 80 dollars" le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., a commenté John Kilduff. "Cela montre la résistance à laquelle font face les cours."

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule encore malgré le ton modéré de la Fed et la baisse du dollar



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite