Menu
A+ A A-

TotalEnergies estime avoir réduit son empreinte carbone en 2023

cours du petroleParis: TotalEnergies a affirmé mercredi avoir réduit son empreinte carbone en 2023 et diminué de près de moitié depuis 2020 ses émissions de méthane, ce très puissant gaz à effet de serre qui s'échappe des gazoducs et des puits.
Selon les chiffres publiés par le groupe français dans son rapport climatique annuel, les émissions directes de ses propres activités (45 millions de tonnes de CO2 équivalent en 2023, ou MtCO2e) sont en baisse, tout comme les émissions indirectes liées à la combustion des produits (pétrole, gaz et biocarburants) achetés par ses clients.

Ces dernières représentent la majeure part (355 MtCO2e) du bilan carbone de TotalEnergies, dont l'ordre de grandeur est similaire aux émissions de la France sur son sol. La combustion du pétrole vendu continue de peser le plus lourd (227 MtCO2e) mais est en baisse de 35% depuis 2015, alors que celle du gaz, priorité du groupe, a fortement crû depuis 2015.

"Les émissions de méthane de nos sites [exploités], déjà parmi les plus faibles du secteur, ont baissé de plus de 47% par rapport à 2020", se félicite aussi Patrick Pouyanné dans l'avant-propos de ce rapport annuel.

Les émissions de méthane sont très minoritaires dans l'empreinte carbone du groupe, mais TotalEnergies s'est engagé à les réduire de 50% d'ici 2025 et estime être sur la trajectoire pour atteindre l'objectif avec un an d'avance, avant de tendre vers zéro en 2030 (-80%).

Ce dernier objectif est inclus dans la "Charte de décarbonation du pétrole et du gaz" (Oil and Gas Decarbonization Charter - OGDC), lancée à la COP28 par les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite et adoptée par une cinquantaine de compagnies dont TotalEnergies.

Pour le groupe de réflexion Carbon Tracker, à l'origine d'un rapport publié mercredi, les grandes compagnies pétrolières continuent de mettre en place des projets incompatibles avec l'accord de Paris et aucune n'est sur la voie pour tenir sa limite la plus ambitieuse de 1,5°C de réchauffement depuis l'ère préindustrielle.

La COP28 à Dubaï en décembre s'est conclue sur un appel à une "transition hors des énergies fossiles", mais avec de larges marges de manoeuvres pour leur utilisation à moyen terme.


Un accord salué dans son rapport par le patron de TotalEnergies, qui y justifie la poursuite de projets d'hydrocarbures.

"Nous considérons qu'on ne peut pas demander à des pays du Sud de ne pas développer leurs ressources alors que les pays de l'OCDE les ont développées depuis plus d'un siècle (...) C'est le sens de l'accord trouvé à Dubaï", déclare Patrick Pouyanné.

(c) AFP

Commenter TotalEnergies estime avoir réduit son empreinte carbone en 2023



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre en Ukraine éca…

    mercredi 10 avril 2024

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une plainte de deux associations visant le groupe pétrolier pour complicité de crimes de guerre russes en Ukraine.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite