Menu
A+ A A-

Le pétrole recule légèrement, le marché prudent avant la Fed

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi après leur hausse de la veille, les investisseurs se montrant prudents avant la décision de politique monétaire de la Fed, et les conséquences des frappes sur les raffineries russes étant difficiles à estimer.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mai, perdait 0,35% à 86,59 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en avril, cédait 0,31% à 82,46 dollars.

🇷🇺 Les récentes frappes de drones "contre des installations pétrolières russes (...) suscitent des inquiétudes quant à l'approvisionnement en pétrole russe, mais les conséquences de ces attaques sont encore difficiles à mesurer", tempèrent les analystes d'Energi Danmark.

Une attaque de drones, imputée à l'Ukraine, avait provoqué l'incendie de la raffinerie de Slaviansk-sur-Kouban dans le sud de la Russie, dans la région de Krasnodar, ont indiqué dimanche les autorités régionales.

Samedi, une raffinerie a été incendiée à Samara, à quelque 1.000 km de la frontière ukrainienne, après des attaques de drones.

Les investisseurs devraient continuer à surveiller "intensément tout développement en Russie" en cas de "perturbations de l'approvisionnement", indique Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

🇨🇳 Lundi, les prix avaient également été soutenus par des données meilleures qu'attendu sur la production industrielle en Chine, mais les investisseurs se montraient plus sceptiques mardi, estimant que cet effet positif pourrait "se révéler le produit du Nouvel An chinois, et donc éphémère", poursuit-il.


🇺🇸 Les investisseurs portent à présent leur attention sur la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) mardi et mercredi.

Le marché s'attend à ce que la Fed laisse encore ses taux inchangés, et qu'une très attendue première baisse soit décidée en juin.

Des taux d'intérêt plus bas sont favorables aux achats de pétrole. Cela "encouragerait l'activité économique, créerait une demande supplémentaire en raison de l'affaiblissement du dollar et, dans le même temps, réduirait le coût des transactions", explique M. Varga.

A contrario, un environnement de taux élevés a tendance à peser sur la croissance, et donc sur la demande de brut.

🇮🇷 Par ailleurs, le gouvernement Iranien a annoncé dimanche une série de contrats totalisant 13 milliards de dollars pour accroître sa production de pétrole en dépit des sanctions imposées par les États-Unis depuis 2018.

Ces projets, qui concernent six gisements dans le sud et le sud-ouest du pays, visent une augmentation de la production pétrolière "de près de 400.000 barils" par jour, a déclaré le ministre chargé du pétrole, Javad Owji.

M. Owji a récemment fixé à quatre millions de barils/jour l'objectif de production du pays d'ici mars 2025, terme de la prochaine année du calendrier persan.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule légèrement, le marché prudent avant la Fed



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite