Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, bonnes nouvelles de la demande

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis à la hausse, mercredi, stimulés par un rebond de la demande aux Etats-Unis ainsi que par des déclarations du président de la banque centrale américaine (Fed), qui envisage toujours des baisses de taux cette année.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai est monté de 1,12%, pour clôturer à 82,96 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain avec échéance en avril a lui pris 1,25%, à 79,13 dollars.

🛢️ L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a indiqué mercredi que les stocks de brut n'avaient progressé, la semaine dernière, que de 1,4 million de barils, alors que les analystes tablaient sur près du double (2,7 millions).

Cette moindre progression est en grande partie attribuable à la montée en charge des raffineries américaines, dont le taux d'utilisation est passé de 81,5% à 84,9%.

Ce redémarrage correspond à la fin de la saison d'entretien des raffineries, qui s'étale traditionnellement entre fin janvier et fin février.

Pour Phil Flynn, analyste de Price Futures Group, les opérateurs ont surtout relevé l'accélération de la demande de produits raffinés, les livraisons d'essence bondissant notamment de 6,4% sur une semaine.

Le bond de la consommation d'essence et le rythme plus soutenu des raffineries a entraîné la fonte de 4,5 millions de barils des stocks de ce carburant.


Phil Flynn a aussi noté le léger fléchissement de la production américaine, à 13,2 millions de barils par jour, contre 13,3 précédemment, un développement de nature à soutenir les prix.

💰 Le marché a également bien accueilli les propos du président de la Fed, Jerome Powell, lors de son audition par une commission de la Chambre des représentants.

S'il a répété que les membres de l'institution monétaire attendaient une confirmation du repli de l'inflation, le banquier central continue de privilégier le scénario de baisses du taux directeur cette année.

La perspective d'une réduction des taux est habituellement favorable à la consommation en général et à la demande de pétrole.

🇸🇦 L'or noir a aussi pu compter, selon José Torres, économiste d'Interactive Brokers, sur l'annonce par la compagnie Saudi Aramco d'un relèvement de ses prix pour les livraisons à ses clients asiatiques en avril, interprété comme un signe de confiance dans l'évolution des cours.

💲 Autre coup de pouce, le reflux du dollar, handicapé par les déclarations de Jerome Powell.

La ferveur s'est néanmoins émoussée en fin de séance, un essoufflement que Phil Flynn attribue à la résistance constatée des cours une fois franchi par le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. le seuil technique de 80 dollars.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, bonnes nouvelles de la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite