Menu
A+ A A-

Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'essence russe joue

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des exportations d'essence russe qui a encore un peu plus raffermi les prix des produits raffinés.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en avril, s'est apprécié de 1,35%, pour terminer à 83,65 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance a, lui, pris 1,66%, à 78,87 dollars.

🇷🇺 La Russie a décidé mardi une suspension partielle de ses exportations d'essence à partir du 1er mars, mesure destinée à "stabiliser les prix sur le marché intérieur", selon le média russe d'information RBC.

L'arrêt ne s'appliquera pas aux pays membres de l'Union économique eurasienne, ni à l'Ouzbékistan et la Mongolie, deux grands consommateurs de produits pétroliers russes.

Pour John Kilduff, analyste d'Again Capital, cette décision "est une preuve" que les infrastructures russes ont bien été affectées par les récentes frappes ukrainiennes sur plusieurs sites dans l'ouest du pays.

Même si plusieurs analystes s'attendent à ce que l'impact de cette suspension partielle soit limité en termes de volumes, les opérateurs se sont accrochés à cette annonce pour emmener les prix plus haut, selon John Kilduff.

🇪🇺 Le contrat à terme sur l'essence européenne Eurobob, l'une des références du marché, s'est approché mardi de son plus haut niveau depuis cinq mois.


🇺🇸 Aux États-Unis également, le prix de gros de l'essence est ferme et a pris 2,7% en deux jours.

L'interruption russe survient alors que le marché est déjà tendu en raison de la faible activité des raffineries américaines, en pleine saison de maintenance.

Selon le cabinet Kpler, cité dans une note de Commerzbank, les exportations américaines de gazole ont été divisées par deux en février par rapport à janvier, principalement du fait du ralentissement de l'activité des raffineries.

"Cela crée des tensions sur le marché européen du gazole, qui pâtissait déjà des perturbations liées aux problèmes en mer Rouge", évitée par beaucoup de tankers qui contournent désormais l'Afrique par l'ouest, a relevé Barbara Lambrecht, analyste de Commerzbank.

Les stocks de gazole dans la région de Rotterdam, Anvers et Amsterdam sont 15% inférieurs à leur niveau de l'an dernier à la même époque, selon Commerzbank.

🛢️ Les cours ont aussi été soutenus, mardi, par une information de l'agence Reuters selon laquelle l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés du groupe OPEP+ vont étudier la possibilité d'un prolongement de leurs coupes de production au deuxième trimestre.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'essence russe joue



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite