Menu
A+ A A-

Le pétrole dans le vert, le gaz proche de son plus bas prix depuis juillet

cours du pétroleNew York: Les prix du pétrole évoluaient en terrain positif mardi, le marché restant très attentif à la situation au Moyen-Orient, quand le gaz évoluait proche de ses plus bas niveaux depuis l'été.
Vers 11H50 GMT (12H50 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en avril, prenait 0,67% à 82,55 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mars, gagnait 0,66% à 77,43 dollars.

"Le marché reste très vigilant car les craintes d'une décision Iranienne de fermer le détroit d'Ormuz", unique point de passage pour les exportations de plusieurs producteurs majeurs du Moyen-Orient, "sont présentes", commentent les analystes d'Energi Danmark.

Sans les tensions au Moyen-Orient, "les prix du pétrole seraient probablement beaucoup plus bas", affirme John Evans, de PVM Energy.

Les investisseurs continuent de scruter la situation, notamment "si d'autres parties étaient entraînées dans le conflit dans une plus large mesure que par procuration, ou si, par miracle, une solution était trouvée", poursuit-il.

🇾🇪 Les rebelles houthis ont visé lundi au large du Yémen un navire grec qui a continué sa traversée en mer Rouge en direction de l'Iran, n'ayant subi que des dégâts mineurs, a confirmé l'armée américaine.

Les rebelles affirment mener ces attaques en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza.

🇮🇱 La pression internationale s'intensifie cependant mardi pour une trêve entre Israël et le mouvement islamiste Hamas après l'annonce israélienne d'une offensive prochaine sur Rafah, dernier refuge pour plus d'un million de Palestiniens de la bande de Gaza.

Une délégation israélienne se rend mardi au Caire pour de nouveaux pourparlers avec des responsables américains, Qataris et égyptiens sur un accord de trêve dans la bande de Gaza portant notamment sur la libération d'otages israéliens par le Hamas, selon des responsables israéliens.

"La forte croissance américaine et les mesures de relance chinoises sont aussi positives pour la dynamique de l'offre et de la demande" de pétrole, et soutiennent également les prix, rappelle par ailleurs Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

🇺🇸 Les investisseurs attendent la publication des chiffres de l'inflation en janvier aux États-Unis, avec l'indicateur CPI, plus tard dans la journée.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, grappillait 2,12% à 26,275 euros le mégawattheure (MWh), se reprenant après avoir touché la veille 25,625 euros, un plus bas depuis juillet 2023.

Malgré le très fort repli du cours du TTF depuis plusieurs mois, il reste supérieur à son niveau d'avant la pandémie, quand il valait moins de 15 euros le Mwh.

Son homologue britannique a également atteint lundi un plus bas depuis juillet, à 62,35 pence par thermie, une unité de quantité de chaleur.

"Tant que l'Europe reste bien approvisionnée, avec des niveaux de stockage proches de 70% à l'approche de la fin de l'hiver, l'incertitude concernant les livraisons de gaz du Qatar ne suffit pas à empêcher la chute du marché du gaz", commentent les analystes d'Energi Danmark.

Les réserves de gaz, pourtant très sollicitées pour le chauffage pendant l'hiver, sont en effet encore remplies à 67% en moyenne dans les pays de l'Union européenne, selon la plateforme européenne Agregated Gas Storage Inventory (AGSI).

Les analystes notent également que "les prévisions (météorologiques) indiquent un temps doux" en Europe.

Aux États-Unis, le gaz a quant à lui atteint lundi un plus bas depuis juillet 2020, à 1,732 dollar par million de British thermal unit (BTU, une unité de mesure anglo-saxonne).


Commenter Le pétrole dans le vert, le gaz proche de son plus bas prix depuis juillet



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite