Menu
A+ A A-

Le pétrole dans le vert, le gaz proche de son plus bas prix depuis juillet

cours du pétroleNew York: Les prix du pétrole évoluaient en terrain positif mardi, le marché restant très attentif à la situation au Moyen-Orient, quand le gaz évoluait proche de ses plus bas niveaux depuis l'été.
Vers 11H50 GMT (12H50 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en avril, prenait 0,67% à 82,55 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mars, gagnait 0,66% à 77,43 dollars.

"Le marché reste très vigilant car les craintes d'une décision Iranienne de fermer le détroit d'Ormuz", unique point de passage pour les exportations de plusieurs producteurs majeurs du Moyen-Orient, "sont présentes", commentent les analystes d'Energi Danmark.

Sans les tensions au Moyen-Orient, "les prix du pétrole seraient probablement beaucoup plus bas", affirme John Evans, de PVM Energy.

Les investisseurs continuent de scruter la situation, notamment "si d'autres parties étaient entraînées dans le conflit dans une plus large mesure que par procuration, ou si, par miracle, une solution était trouvée", poursuit-il.

🇾🇪 Les rebelles houthis ont visé lundi au large du Yémen un navire grec qui a continué sa traversée en mer Rouge en direction de l'Iran, n'ayant subi que des dégâts mineurs, a confirmé l'armée américaine.

Les rebelles affirment mener ces attaques en solidarité avec les Palestiniens de la bande de Gaza.

🇮🇱 La pression internationale s'intensifie cependant mardi pour une trêve entre Israël et le mouvement islamiste Hamas après l'annonce israélienne d'une offensive prochaine sur Rafah, dernier refuge pour plus d'un million de Palestiniens de la bande de Gaza.

Une délégation israélienne se rend mardi au Caire pour de nouveaux pourparlers avec des responsables américains, Qataris et égyptiens sur un accord de trêve dans la bande de Gaza portant notamment sur la libération d'otages israéliens par le Hamas, selon des responsables israéliens.

"La forte croissance américaine et les mesures de relance chinoises sont aussi positives pour la dynamique de l'offre et de la demande" de pétrole, et soutiennent également les prix, rappelle par ailleurs Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

🇺🇸 Les investisseurs attendent la publication des chiffres de l'inflation en janvier aux États-Unis, avec l'indicateur CPI, plus tard dans la journée.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, grappillait 2,12% à 26,275 euros le mégawattheure (MWh), se reprenant après avoir touché la veille 25,625 euros, un plus bas depuis juillet 2023.

Malgré le très fort repli du cours du TTF depuis plusieurs mois, il reste supérieur à son niveau d'avant la pandémie, quand il valait moins de 15 euros le Mwh.

Son homologue britannique a également atteint lundi un plus bas depuis juillet, à 62,35 pence par thermie, une unité de quantité de chaleur.

"Tant que l'Europe reste bien approvisionnée, avec des niveaux de stockage proches de 70% à l'approche de la fin de l'hiver, l'incertitude concernant les livraisons de gaz du Qatar ne suffit pas à empêcher la chute du marché du gaz", commentent les analystes d'Energi Danmark.

Les réserves de gaz, pourtant très sollicitées pour le chauffage pendant l'hiver, sont en effet encore remplies à 67% en moyenne dans les pays de l'Union européenne, selon la plateforme européenne Agregated Gas Storage Inventory (AGSI).

Les analystes notent également que "les prévisions (météorologiques) indiquent un temps doux" en Europe.

Aux États-Unis, le gaz a quant à lui atteint lundi un plus bas depuis juillet 2020, à 1,732 dollar par million de British thermal unit (BTU, une unité de mesure anglo-saxonne).


Commenter Le pétrole dans le vert, le gaz proche de son plus bas prix depuis juillet



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite