Menu
A+ A A-

Le pétrole enchaîne une 5eme séance de hausse, tension sur le gazole

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné vendredi une cinquième séance de hausse consécutive, toujours aidés par une dégradation sur plusieurs fronts géopolitiques ainsi que par de fortes tensions sur les produits raffinés, en particulier le gazole.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a arraché 0,68%, à 82,19 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) avec échéance en mars a pris 0,81%, à 76,84 dollars.

Pour Sophie Lund-Yates, d'Hargreaves Lansdown, la progression de plus de 6% des deux variétés de référence de l'or noir sur la semaine tient avant tout à des "tensions géopolitiques accrues".

🇮🇱 Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné vendredi à son armée de préparer un "plan d'évacuation" des civils de Rafah, avant une possible offensive contre cette ville du sud de la bande de Gaza.

Les foyers d'agitation grandissent, par ailleurs, dans plusieurs pays producteurs majeurs de brut.

🇮🇷 Les opérateurs s'inquiètent notamment d'une possible réaction de l'Iran après l'élimination, mercredi, en plein Bagdad, d'un haut responsable du mouvement pro-Iranien des Brigades du Hezbollah, Baqir al-Saadi, basé en Irak.

🇻🇪 En Amérique latine, le Venezuela a posté vendredi des blindés légers et des navires de guerre dans la zone frontalière avec le Guyana, nouvel épisode du contentieux autour de la région guyanienne de l'Essequibo.

Un éventuel rattachement de cette zone au Venezuela, réclamé par le président Nicolas Maduro, lui donnerait accès à d'énormes réserves de pétrole.


🇷🇺 La situation se détériore également en Russie, où des drones ukrainiens ont frappé, vendredi, deux raffineries dans le sud du pays, déclenchant un important incendie sur l'un des deux sites, selon l'agence Reuters.

🇺🇦 La série d'attaques ukrainiennes sur des installations russes a sensiblement réduit, ces derniers jours, la capacité de raffinage de la Russie, grand pourvoyeur de produits pétroliers à l'export.

🇺🇸 Ce ralentissement s'ajoute au faible rythme de production des raffineries américaines, dont le taux d'utilisation est tombé à 82,4% la semaine dernière, au plus bas depuis 13 mois.

C'est le résultat des conséquences d'un front froid qui a perturbé l'appareil de production américain, début janvier, mais aussi de la saison de maintenance des raffineries, qui intervient traditionnellement en février.

Le tableau a encore été assombri par la mise hors service de la raffinerie du groupe BP à Whiting (Indiana), à la suite d'une coupure de courant massive, le 1er février. L'opérateur ne prévoit pas de remise en service avant trois semaines.

"L'offre est contrainte sur le gazole", souligne Phil Flynn, de Price Futures Group. "Normalement, à cette époque de l'année, on ne se préoccupe pas des stocks de gazole. Mais ils sont descendus tellement bas que cela devient un problème."

⛽️🇪🇺 Le prix du gazole européen est monté vendredi à son plus haut niveau depuis trois mois et demi.



Commenter Le pétrole enchaîne une 5eme séance de hausse, tension sur le gazole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite