Menu
A+ A A-

Le pétrole accélère, le marché s'inquiète de la réaction de l'Iran

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en trombe la séance de jeudi, aspirés par des achats spéculatifs consécutifs à l'élimination d'un responsable de mouvement pro-iranien en Irak, qui fait redouter une riposte de l'Iran.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a grimpé de 3,05%, pour clôturer à 81,63 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en mars, a lui gagné 3,19%, à 76,22 dollars.

🇺🇸 "Les frappes américaines en Irak augmentent le risque d'un élargissement du conflit au Moyen-Orient", a expliqué, dans une note, Daniel Ghali, de TD Securities.

Mercredi soir, à Bagdad, un drone américain ciblant une voiture a tué un haut commandant des Brigades du Hezbollah, mouvement pro-Iranien basé en Irak, Abou Baqir al-Saadi.

Cette opération s'inscrivait dans le cadre de représailles après l'attaque au drone qui a provoqué, fin janvier, la mort de trois soldats américains sur une base jordanienne.

🇮🇷 "Cela nous rapproche encore un peu d'un conflit direct avec l'Iran", a estimé Robert Yawger, de Mizuho. "Je ne pense pas que cela arrivera, mais cela fait monter la tension."

🇮🇱 Mercredi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait écarté toute trève dans les combats entre son armée et le mouvement islamiste palestinien Hamas et annoncé avoir donné l'ordre de préparer une offensive sur Rafah, au sud de la bande Gaza.


Pour Robert Yawger, la cavalcade de fin de séance, qui a vu l'or noir s'élever brusquement, tient à l'intervention d'opérateurs spéculatifs, qui ont suivi le mouvement.

L'analyste voit aussi dans le sursaut de jeudi le résultat de tensions sur les produits raffinés.

Le "crack", écart de prix entre l'essence aux États-Unis et le brut, a ainsi atteint son plus haut niveau depuis mai 2022 pour le contrat avec échéance en mars.

Ce phénomène est dû, pour partie, à une demande d'essence relativement soutenue aux États-Unis, ainsi qu'à la faible activité des raffineries. Leur taux d'utilisation est tombé à 82,4% la semaine dernière, au plus bas depuis 13 mois.

Outre l'essence, la pression s'exerce aussi sur le fioul domestique, dont le "crack" n'a plus été aussi élevé depuis deux mois, et le gazole.

🛢️ A moyen terme, les analystes de JPMorgan voient la contraction des réserves de brut alimenter la remontée des prix. Selon eux, les stocks "onshore" (à terre) sont actuellement les plus faibles depuis 2017.

JPMorgan table sur une appréciation du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de 10 dollars le baril d'ici mai, ce qui le porterait aux environs de 90 dollars.



Commenter Le pétrole accélère, le marché s'inquiète de la réaction de l'Iran



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite