Menu
A+ A A-

TotalEnergies ne se désengage pas des renouvelables, dit son PDG

cours du petroleParis: Le PDG de TotalEnergies a réfuté mercredi tout "désengagement" du groupe dans les énergies renouvelables, expliquant la cession de 50% de participations dans certains projets par la volonté d'atteindre une meilleure rentabilité et de mieux gérer les risques.
Il s'agit d'une "politique assumée" et elle n'est pas nouvelle, a assuré Patrick Pouyanné, réagissant à des articles de presse annonçant des cessions d'actifs aux États-Unis et en Europe.

"On reste sur l'idée que l'on cherche à céder, effectivement, 50% des actifs que nous développons", a-t-il expliqué à des journalistes lors de la publication des résultats 2023 de son groupe.

Il a confirmé qu'il entendait céder des participations dans des projets d'énergies renouvelables aux États-Unis, notamment au Texas en 2024, et dans "deux ou trois pays" du sud de l'Europe. En décembre, il avait déjà annoncé la cession de 25% dans le méga-champ éolien Seagreen au large de l'Ecosse.

"Maintenant qu'on fait 6 gigawatts par an (de capacités d'électricités renouvelables supplémentaires) (...) on a des portefeuilles d'actifs qui peuvent être plus intéressants, donc on peut céder 50% d'un paquet un peu plus gros", a-t-il ajouté.

"C'est une gestion de risques. On préfère avoir deux fois 50% de nos actifs, plutôt qu'une fois 100%, c'est juste au cas où il y a des problèmes techniques", a-t-il justifié. Objectif aussi, améliorer la rentabilité de ces investissements.

"Il n'y a rien de nouveau, il n'y a pas de désengagement, on l'a expliqué depuis 5 ans", a insisté le PDG, en présentant TotalEnergies comme le "plus gros investisseur français dans les énergies renouvelables".

Le groupe comptait en 2023 22,4 GW de capacités d'électricité renouvelable, légèrement au-dessus de son objectif, et vise le cap ambitieux de 100 GW en 2030.


Comme en 2023, le groupe prévoit en 2024 d'allouer un tiers de ses investissements totaux à ce qu'il appelle des "énergies bas carbone" dont autour de 5 milliards de dollars dans sa branche "électricité".

Celle-ci regroupe l'éolien, le solaire, le stockage par batteries mais aussi ses centrales électriques à gaz (basées donc sur une énergie fossile) que TotalEnergies présente comme un maillon indispensable dans la chaîne des énergies renouvelables pour compenser leur intermittence.

Le groupe qui rêve d'être en 2030 "l'un des plus gros électricien bas carbone" au monde a répété qu'il n'était en revanche "pas prêt à investir dans un (réacteur nucléaire) EPR". Le PDG a réitéré son souhait d'"acheter à long terme" de l'électricité nucléaire, "ce qui pourrait aider EDF à financer, s'il le souhaite, ses opérations, ses réacteurs".

(c) AFP


Commenter TotalEnergies ne se désengage pas des renouvelables, dit son PDG



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies dégage un nouveau bénéfice record en 2023

    mercredi 07 février 2024

    Paris: TotalEnergies a dégagé en 2023 un bénéfice net de 21,4 milliards de dollars (environ 18,6 milliards de francs), un nouveau record après son résultat historique de l'année hors norme 2022.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite