Menu
A+ A A-

TotalEnergies ne se désengage pas des renouvelables, dit son PDG

cours du petroleParis: Le PDG de TotalEnergies a réfuté mercredi tout "désengagement" du groupe dans les énergies renouvelables, expliquant la cession de 50% de participations dans certains projets par la volonté d'atteindre une meilleure rentabilité et de mieux gérer les risques.
Il s'agit d'une "politique assumée" et elle n'est pas nouvelle, a assuré Patrick Pouyanné, réagissant à des articles de presse annonçant des cessions d'actifs aux États-Unis et en Europe.

"On reste sur l'idée que l'on cherche à céder, effectivement, 50% des actifs que nous développons", a-t-il expliqué à des journalistes lors de la publication des résultats 2023 de son groupe.

Il a confirmé qu'il entendait céder des participations dans des projets d'énergies renouvelables aux États-Unis, notamment au Texas en 2024, et dans "deux ou trois pays" du sud de l'Europe. En décembre, il avait déjà annoncé la cession de 25% dans le méga-champ éolien Seagreen au large de l'Ecosse.

"Maintenant qu'on fait 6 gigawatts par an (de capacités d'électricités renouvelables supplémentaires) (...) on a des portefeuilles d'actifs qui peuvent être plus intéressants, donc on peut céder 50% d'un paquet un peu plus gros", a-t-il ajouté.

"C'est une gestion de risques. On préfère avoir deux fois 50% de nos actifs, plutôt qu'une fois 100%, c'est juste au cas où il y a des problèmes techniques", a-t-il justifié. Objectif aussi, améliorer la rentabilité de ces investissements.

"Il n'y a rien de nouveau, il n'y a pas de désengagement, on l'a expliqué depuis 5 ans", a insisté le PDG, en présentant TotalEnergies comme le "plus gros investisseur français dans les énergies renouvelables".

Le groupe comptait en 2023 22,4 GW de capacités d'électricité renouvelable, légèrement au-dessus de son objectif, et vise le cap ambitieux de 100 GW en 2030.


Comme en 2023, le groupe prévoit en 2024 d'allouer un tiers de ses investissements totaux à ce qu'il appelle des "énergies bas carbone" dont autour de 5 milliards de dollars dans sa branche "électricité".

Celle-ci regroupe l'éolien, le solaire, le stockage par batteries mais aussi ses centrales électriques à gaz (basées donc sur une énergie fossile) que TotalEnergies présente comme un maillon indispensable dans la chaîne des énergies renouvelables pour compenser leur intermittence.

Le groupe qui rêve d'être en 2030 "l'un des plus gros électricien bas carbone" au monde a répété qu'il n'était en revanche "pas prêt à investir dans un (réacteur nucléaire) EPR". Le PDG a réitéré son souhait d'"acheter à long terme" de l'électricité nucléaire, "ce qui pourrait aider EDF à financer, s'il le souhaite, ses opérations, ses réacteurs".

(c) AFP

Commenter TotalEnergies ne se désengage pas des renouvelables, dit son PDG



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    mardi 21 mai 2024

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies, ses dirigeants et actionnaires, accusés notamment d'homicide involontaire ou d'atteintes à la biodiversité.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite