Menu
A+ A A-

Equinor voit son bénéfice net chuter en 2023

cours du petroleOslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a fait état mercredi d'une chute de 59% de son bénéfice net en 2023, plombé comme ses concurrents par le repli du prix des hydrocarbures, qui a occulté une hausse plus forte que prévu de sa production.
Le bénéfice annuel est ressorti à 11,9 milliards de dollars (environ 10,4 milliards de francs suisses) contre 28,8 milliards en 2022, une année record marquée par la flambée des cours provoquée par la reprise économique post-pandémie et l'invasion russe de l'Ukraine.

La baisse des résultats observée l'an dernier est la conséquence d'un repli de 20% du prix du baril empoché par le groupe et surtout du prix du gaz, qui a diminué de 61% pour celui produit en Norvège et de 68% pour celui extrait aux États-Unis - même s'ils demeurent à des niveaux élevés.

La production d'hydrocarbures, elle, a augmenté de 2,1%, à 2,1 millions de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j), sensiblement plus que la hausse de 1,5% prévue par Equinor.

"En 2023, nous avons encore contribué à la sécurité énergétique en Europe", a fait valoir le directeur général, Anders Opedal, dans un communiqué.

Pour l'année en cours, le groupe dit s'attendre à une production stable par rapport à celle de l'an dernier.

Indicateur préféré d'Equinor, le résultat d'exploitation ajusté, qui gomme certains éléments exceptionnels, s'est quant à lui élevé à 36,2 milliards de dollars, soit deux fois moins qu'en 2022.

Même cause, mêmes effets: toutes les majors internationales ont vu leurs résultats reculer l'an dernier, à l'exception notable de la française TotalEnergies qui a fait état mercredi d'un bénéfice net record de 21,4 milliards de dollars.


Signe que la transition énergétique est difficile: Equinor dit s'attendre à ce que sa production d'hydrocarbures reste stable jusqu'en 2030 et que le "cash flow" annuel tiré de ces activités continue de tourner autour de 20 milliards de dollars jusqu'en 2035.

La génération de trésorerie liée aux énergies renouvelables et aux solutions bas carbone devrait quant à elle être de 3 milliards de dollars en 2030 et dépasser 6 milliards en 2035.

A cette date, le groupe détenu à 67% par l'Etat norvégien prévoit de produire plus de 80 TWh d'énergie verte ou décarbonée.

Peinant à envisager un développement rentable de leurs projets communs dans l'éolien en mer au large de New York, Equinor et le britannique BP ont rompu leurs liens le mois dernier, le premier reprenant l'intégralité de la licence des fermes Empire Wind 1 et 2 tandis que le second récupère celle de Beacon Wind.

Cette année, le norvégien prévoit d'investir environ 13 milliards de dollars, significativement plus que l'an dernier (10,2 milliards).

(c) AFP


Commenter Equinor voit son bénéfice net chuter en 2023



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    vendredi 27 octobre 2023

    Equinor fait mieux que prévu malgré la chute des cours

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié vendredi des résultats trimestriels en forte baisse reflétant la chute des cours, en...

    mardi 22 août 2023

    TotalEnergies acquiert 40% dans un permis d'exploration dans…

    Paris: La major pétro-gazière TotalEnergies a annoncé mardi l'acquisition d'une participation de 40% dans un permis d'exploration pour du stockage de CO2...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite