Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, entre taux américains élevés et risque géopolitique

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole hésitaient mardi, pris entre d'un côté les considérations macroéconomiques et la perspective de taux élevés plus longtemps aux Etats-Unis, et de l'autre, le risque géopolitique toujours présent tant au Moyen-Orient qu'en Europe.
Vers 10H25 GMT (11H25 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en avril, prenait 0,06% à 78,04 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mars, reculait de 0,03% à 72,76 dollars.

Les prix continuent "d'évoluer dans une fourchette étroite alors que le marché évalue le risque géopolitique au Moyen-Orient et les commentaires +hawkish+ (défavorables à une baisse des taux, ndlr) de la Réserve fédérale américaine" (Fed) la semaine dernière, commentent les analystes de DNB.

D'un côté, "des données relatives au marché du travail américain publiées vendredi ont été extrêmement robustes, ce qui a entraîné une appréciation significative du dollar américain et a donc pesé sur les prix du pétrole", explique Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.

Les cours de l'or noir étant libellés en dollars, une appréciation de la devise américaine décourage les achats de pétrole en diminuant le pouvoir d'achat des acheteurs utilisant des devises étrangères.

La résilience de l'économie américaine face à un environnement de taux élevés a en effet dissipé les attentes des investisseurs de baisse des taux imminentes, d'autant que le président de la Fed Jerome Powell a lui-même écarté une baisse du taux directeur en mars.

Et "l'amenuisement des perspectives de réduction des taux d'intérêt dans un avenir proche alimente les inquiétudes concernant la demande de pétrole", ajoute M. Fritsch.


Les prix sont en parallèle soutenus par les risques géopolitiques, souligne Tamas Varga, de PVM Energy.

Au Moyen-Orient, "les tensions accrues (et) les hostilités avec les Houthis dans la mer Rouge" pourraient entrainer "un détournement persistant du trafic pétrolier autour du cap de Bonne-Espérance", affirme l'analyste.

Les Houthis ont affirmé mardi avoir visé des navires américain et britannique lors de deux nouvelles attaques en mer Rouge.

Au cours de la nuit de lundi à mardi, les États-Unis ont aussi effectué une nouvelle frappe contre les Houthis au Yémen, visant deux drones marins chargés d'explosifs, a annoncé Commandement américain pour le Moyen-Orient (Centcom).

En Europe, Kiev a revendiqué vendredi une attaque de drone sur une importante raffinerie dans la ville russe de Volgograd (sud-ouest) déclenchant un incendie qui a été rapidement maîtrisé selon les autorités locales.

"Les difficultés des raffineries russes obligent le pays à donner la priorité à l'approvisionnement intérieur, ce qui constitue un autre élément de soutien" des prix, ajoute M. Varga.

(c) AFP


Commenter Le pétrole hésite, entre taux américains élevés et risque géopolitique



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    mardi 11 juin 2024 à 12:05

    Le pétrole perd légèrement du terrain avant la Fed

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi après leur poussée de la veille, l'attention des investisseurs se tournant vers la réunion de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite