Menu
A+ A A-

Le pétrole recule, plombé par les perspectives d'un marché bien alimenté

cours du pétroleNew York: Les prix du pétrole se repliaient vendredi, plombés par les spéculations autour d'un apaisement des tensions sur l'approvisionnement en mer Rouge, et les perspectives d'un approvisionnement amplement suffisant face à la demande.
Vers 16H00 GMT (17H00 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en avril, baissait de 1,77% à 77,31 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mars, reculait de 2,09% à 72,28 dollars.

🇮🇱 Le pétrole tombe alors que persistent "les espoirs de négociations de paix entre le Hamas et Israël", note Bob Savage, de BNY Mellon.

Or ces pourparlers pourraient apaiser les craintes sur "les perturbations du transport maritime en mer Rouge", et donc sur l'approvisionnement, ajoute l'analyste.

🇮🇷 Sur cet axe maritime crucial, les rebelles Houthis, soutenus par l'Iran, mènent contre des navires marchands des attaques répétées qu'ils revendiquent comme en "solidarité" avec Gaza.

Mais malgré l'approbation "initiale" donnée, selon le Qatar, par le Hamas à un accord de trêve prévoyant un échange d'otages et de prisonniers, les combats meurtriers entre l'armée israélienne et le mouvement islamiste palestinien font toujours rage vendredi dans la bande de Gaza.

🇺🇸 Lors de la publication de ses résultats annuels vendredi, ExxonMobil a notamment souligné une hausse de 18% de la production au Guyana et dans le bassin permien (États-Unis).

Le bassin permien est la principale réserve américaine de pétrole de schiste, à cheval entre l'ouest du Texas et le sud-est du Nouveau-Mexique.


🛢️ Réuni jeudi pour un point d'étape, un panel de l'alliance de l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés) a par ailleurs indiqué maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes.

Entre baisse des quotas à l'échelle du groupe entier et réductions volontaires supplémentaires de certains membres, l'alliance garde au total plus de 5 millions de barils par jour (mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) sous terre comparé à fin 2022, dans l'espoir de faire remonter les prix du pétrole.

Les cours remontaient également après avoir été plombés en début de séance par des craintes liées à d'autres tensions géopolitiques.

"A la suite de la frappe de drones contre des soldats américains en Jordanie, les craintes de représailles" avaient fait grimper les prix, indiquait James Harte, analyste chez Tickmill.

Le mouvement Irakien Al-Noujaba, influent groupe armé pro-Iran, a en effet annoncé vendredi qu'il comptait poursuivre les attaques contre les troupes américaines au Moyen-Orient, malgré les menaces de représailles brandies par Washington, après la mort de trois de ses soldats.



Commenter Le pétrole recule, plombé par les perspectives d'un marché bien alimenté



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite