Menu
A+ A A-

Le bénéfice net annuel de Shell fond avec le cours des hydrocarbures

Pétrole shellLondres: Le géant britannique des hydrocarbures Shell a publié jeudi un bénéfice divisé par plus de deux en 2023, pénalisé par la baisse des prix des hydrocarbures après leurs sommets l'année précédente.
A 19,4 milliards de dollars, le bénéfice net part du groupe est toutefois supérieur aux attentes du marché.

Le résultat reflète "une baisse des prix" du pétrole et du gaz mais aussi des volumes et des marges de raffinage", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le résultat net pâtit également de charges pour dépréciation et d'effets comptables négatifs totalisant 7,5 milliards de dollars.

Comme les autres majors du secteur, Shell avait profité un an plus tôt de la flambée des prix des hydrocarbures dans un marché bouleversé par la reprise économique postpandémie et l'invasion russe de l'Ukraine. Les cours ont reflué depuis ces sommets, même s'ils restent à des niveaux élevés.

Shell avait réalisé en 2022 le bénéfice annuel le plus élevé de son histoire.

Le bénéfice net ajusté de Shell (hors exceptionnel), le ratio le plus suivi par les analystes, a quant à lui baissé de 29% à 28,3 milliards de dollars. Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net de Shell a chuté de 93% à 474 millions de dollars.

Shell avait prévenu début janvier de lourdes dépréciations, notamment dans la division de produits dérivés et chimie, liés à ses installations à Singapour.


Pour autant "nous avons connu une autre année de très bonnes performances, générant le deuxième flux de trésorerie d'exploitation le plus élevé de l'histoire de Shell, malgré l'incertitude et la volatilité externes", a salué le directeur général Wael Sawan, dans une vidéo publiée jeudi après les résultats.

"Dans ce qui a été une année difficile pour les majors pétrolières, Shell a terminé sur une note positive, les chiffres du quatrième trimestre dépassant les attentes malgré des bénéfices en baisse", selon Richard Hunter, analyste de Interactive Investor.

"Malgré les tensions géopolitiques actuelles", notamment autour de la mer Rouge, qui soutiennent les prix du pétrole, "l'environnement économique incertain à l'échelle mondiale rend la situation de la demande floue", ajoute-t-il.

⤵ La transition passe après les rendements

"Quelles que soient ses paroles sur son engagement en faveur de la transition énergétique, le PDG Wael Sawan a clairement indiqué qu'il était prêt à donner la priorité aux rendements plutôt qu'à tout engagement vers la neutralité carbone alors qu'il cherche à réduire l'écart de valorisation avec ses rivaux américains", selon Russ Mould analyste chez AJ Bell.

Le géant pétrolier était notamment revenu en juin sur l'engagement de réduire sa production de brut de 1 à 2% par an. Il présentera le 14 mars une mise à jour de sa stratégie de transition énergétique.

Il s'agit "d'une seule et même stratégie" et après s'être focalisé en juin sur "davantage de valeur" pour les actionnaires, le groupe se concentrera en mars "sur l'aspect +moins d'émissions+", a assuré M. Sawan jeudi lors d'une conférence d'analyste.

Mais si le groupe a investi 5,6 milliards de dollars dans les énergies à faible émission de carbone l'an dernier, ses efforts se focaliseront sur les domaines qui lui permettront de "créer la valeur qu'attendent (ses) actionnaires", et il ne faut pas s'attendre en mars à "une série de nouveaux objectifs" en matière de transition, a ajouté le dirigeant.

Shell a annoncé jeudi un programme de rachat d'actions de 3,5 milliards de dollars et une hausse de 4% de son dividende au 4e trimestre. Ses distributions totales aux actionnaires en 2023 se sont élevées à 23 milliards de dollars.

Cela tirait son action à la Bourse de Londres, qui progressait de 2,37% à 2.505 pence jeudi vers 16H15 GMT.

Cela suscitait aussi l'ire des organisations écologistes. "Il est temps de mettre fin à la fête des combustibles fossiles", appelle dans un communiqué Maja Darlington de Greenpeace UK. Des militants de l'ONG ont manifesté jeudi matin devant le siège du groupe.

Un groupe d'actionnaires minoritaires de Shell a par ailleurs annoncé en janvier une résolution en vue de l'assemblée générale visant à contraindre le groupe à définir un objectif de réduction de ses émissions en conformité avec l'Accord de Paris.

(c) AFP

Commenter Le bénéfice net annuel de Shell fond avec le cours des hydrocarbures



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur l'environnem…

    jeudi 02 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution des recettes d'exploration et production, tandis que des investisseurs activistes font pression sur ses engagements climatiques avant l'AG.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 mai 2024

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz...

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 02 mai 2024

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution...

    vendredi 26 avril 2024

    Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et…

    New York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par...

    vendredi 26 avril 2024

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du …

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes...

    vendredi 26 avril 2024

    Totalenergies dégage 5,7 milliards de bénéfice sur 3 mois

    Paris: Totalenergies a enregistré un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards de francs suisses) au 1er trimestre 2024, améliorant...

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 24 avril 2024

    Eni: bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé mercredi une chute de 49% de son bénéfice net, à 1,21 milliard d'euros...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite