Menu
A+ A A-

Le pétrole en hausse, orienté par la chute des stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en progression, mercredi, après l'annonce d'une contraction massive des stocks américains, consécutive à la tempête qui a frappé les Etats-Unis, sur un marché qui se raffermit.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a gagné 0,61%, pour clôturer à 80,04 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance a lui pris 0,96%, à 75,09 dollars.

Les prix étaient hésitants en début de séance, avant que la publication du rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) ne leur indique une direction claire.

Les stocks commerciaux ont chuté de 9,2 millions de barils durant la semaine achevée le 19 janvier, soit bien davantage que les 1,4 million que prédisaient les analystes, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Cette ponction conséquente dans les réserves d'or noir tient essentiellement au décrochage de la production, victime d'une tempête hivernale qui a balayé une bonne partie des États-Unis.

Mercredi, la production dans le Dakota du Nord était encore inférieure de 170.000 à 220.000 barils par jour à son niveau habituel, a indiqué à l'AFP le directeur de l'agence de gestion des oléoducs (NDPA) du troisième Etat le plus important en volumes d'or noir.

Au total, les perturbations ont privé le marché américain d'un million de barils par jour durant la semaine considérée, soit sept millions sur la semaine.


S'y ajoute le fléchissement des importations (-25%), qui a réduit les quantités disponibles pour les raffineries, dont le taux d'utilisation est tombé à 85,5%, contre 92,6% la semaine précédente.

Pour Robert Yawger, de Mizuho, si les perturbations avaient été anticipées par les opérateurs, "on ne s'attendait pas à ce qu'autant de barils manquent à l'appel", l'analyste ayant, pour sa part, tablé sur la moitié seulement.

Au-delà de l'épisode américain, "il semble qu'il y ait un peu plus de trépidation" sur le marché, "un peu plus d'élan vers le haut", fait valoir Eli Rubin, d'EBW Analytics Group, après plusieurs semaines d'aller-retours dans une fourchette limitée.

Même si la dégradation de la situation au Moyen-Orient n'a, pour l'heure, pas diminué les livraisons de pétrole, les analystes de Citi estiment que le contournement de la mer Rouge par nombre de tankers augmente les volumes en mer de 35 millions de barils.

"Ca donne un coup de pouce" aux prix, selon Eli Rubin, qui mentionne également l'attaque d'un dépôt pétrolier russe par l'Ukraine, vendredi, pour justifier le durcissement du marché.

L'analyste s'attend à voir le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. sortir du couloir compris entre 70 et 75 dollars pour partir vers 80 "dans les semaines à venir". avant de se replier, faute d'élément de soutien suffisant, sauf à ce que le Moyen-Orient ne connaisse un développement majeur.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse, orienté par la chute des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite