Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit en l'absence de ruptures d'approvisionnement

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi, les craintes de baisse de l'offre venant des Etats-Unis semblant s'apaiser et la prime de risque géopolitique ne parvenant pas à porter les cours en l'absence de ruptures d'approvisionnement.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, perdait 0,64%, à 79,55 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 0,68% à 74,25 dollars.

🇺🇸 Les cours du pétrole évoluaient dans le rouge après leur rebond de la veille. La hausse de lundi était due "aux perturbations liées aux conditions météorologiques dans la production américaine et l'activité des raffineries", explique à l'AFP Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

La vague de froid qui frappe une grande partie des États-Unis, en particulier le Dakota du Nord, pourrait ralentir la production du pays.

Mais "les inquiétudes s'apaisent à présent et l'absence de perturbations de l'approvisionnement en provenance du Moyen-Orient contribue également au sentiment négatif" sur le marché, poursuit M. Varga.

🇾🇪 Plus tôt dans la séance, les prix du pétrole avaient à peine été portés par la prime de risque géopolitique après de nouveaux bombardements des forces américaines et britanniques contre les rebelles Houthis au Yemen dans la nuit de lundi à mardi.

Depuis mi-novembre, les Houthis ont tiré de nombreux missiles et drones contre des navires qu'ils estiment liés à Israël.


Cependant, en l'absence de ruptures d'approvisionnement tangibles, les analystes estiment que la prime de risque géopolitique ne devrait pas suffire pour que les cours du brut s'inscrivent en hausse marquée, même si elle limite le potentiel de baisse.

"Les tensions géopolitiques croissantes auraient dû être un (facteur de hausse) pour les prix du pétrole", note Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, interrogée par l'AFP, "mais le marché se concentre résolument sur l'abondance de l'offre mondiale (...) et sur les perspectives d'affaiblissement de la demande".

🇱🇾 Côté offre en effet, la Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la levée de l'état de force majeure sur la production du champ d'Al-Chararalk;;;;;;;;;;;;;, l'un des plus importants gisements pétroliers du pays, après une interruption de deux o
usée par des protestations.

La réouverture a "soulagé les investisseurs", affirme Stephen Innes, analyste chez SPI, le site d'Al-Charara produisant en temps normal 315.000 barils par jour.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit en l'absence de ruptures d'approvisionnement



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite