Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit en l'absence de ruptures d'approvisionnement

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mardi, les craintes de baisse de l'offre venant des Etats-Unis semblant s'apaiser et la prime de risque géopolitique ne parvenant pas à porter les cours en l'absence de ruptures d'approvisionnement.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, perdait 0,64%, à 79,55 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 0,68% à 74,25 dollars.

🇺🇸 Les cours du pétrole évoluaient dans le rouge après leur rebond de la veille. La hausse de lundi était due "aux perturbations liées aux conditions météorologiques dans la production américaine et l'activité des raffineries", explique à l'AFP Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

La vague de froid qui frappe une grande partie des États-Unis, en particulier le Dakota du Nord, pourrait ralentir la production du pays.

Mais "les inquiétudes s'apaisent à présent et l'absence de perturbations de l'approvisionnement en provenance du Moyen-Orient contribue également au sentiment négatif" sur le marché, poursuit M. Varga.

🇾🇪 Plus tôt dans la séance, les prix du pétrole avaient à peine été portés par la prime de risque géopolitique après de nouveaux bombardements des forces américaines et britanniques contre les rebelles Houthis au Yemen dans la nuit de lundi à mardi.

Depuis mi-novembre, les Houthis ont tiré de nombreux missiles et drones contre des navires qu'ils estiment liés à Israël.


Cependant, en l'absence de ruptures d'approvisionnement tangibles, les analystes estiment que la prime de risque géopolitique ne devrait pas suffire pour que les cours du brut s'inscrivent en hausse marquée, même si elle limite le potentiel de baisse.

"Les tensions géopolitiques croissantes auraient dû être un (facteur de hausse) pour les prix du pétrole", note Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, interrogée par l'AFP, "mais le marché se concentre résolument sur l'abondance de l'offre mondiale (...) et sur les perspectives d'affaiblissement de la demande".

🇱🇾 Côté offre en effet, la Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la levée de l'état de force majeure sur la production du champ d'Al-Chararalk;;;;;;;;;;;;;, l'un des plus importants gisements pétroliers du pays, après une interruption de deux o
usée par des protestations.

La réouverture a "soulagé les investisseurs", affirme Stephen Innes, analyste chez SPI, le site d'Al-Charara produisant en temps normal 315.000 barils par jour.

(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit en l'absence de ruptures d'approvisionnement



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite