Menu
A+ A A-

Le pétrole monte légèrement après de nouvelles frappes américaines contre les Houthis

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole se reprenaient légèrement jeudi après de nouvelles frappes américaines contre les Houthis au Yemen, mais le risque géopolitique reste insuffisant pour faire grimper les prix en l'absence de ruptures d'approvisionnement.
Vers 10H15 GMT (11H15 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, gagnait 0,45%, à 78,23 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, prenait 0,73%, à 73,09 dollars.

"Les prix sont soutenus par les turbulences géopolitiques, l'offre étant menacée par l'escalade des tensions en mer Rouge et par les prévisions de la demande mondiale pour 2024 par l'OPEP", l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, commente Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

🌍 La demande de pétrole est partie pour atteindre en 2025 un nouveau record, selon des premières prévisions de l'OPEP publiées mercredi dans son rapport mensuel. Le monde consommerait 106,2 millions de barils de pétrole en moyenne chaque jour, contre une estimation de 104,4 millions en 2024 et 102,1 en 2023.

Au Moyen-Orient, l'armée américaine a visé pour la quatrième fois en moins d'une semaine les Houthis sur leur territoire au Yémen, avec, dans la nuit de mercredi à jeudi, des frappes au sol sur 14 missiles des rebelles pro-Iran qui s'en prennent depuis des semaines au trafic maritime.

🇾🇪 Au large du Yémen, en mer Rouge et dans le golfe d'Aden, ces rebelles, en guerre depuis près d'une décennie contre le gouvernement yéménite, ciblent des navires marchands qu'ils estiment liés à Israël.

Chaque nouvelle attaque n'occasionne désormais qu'"à peine un frémissement à la hausse, car la crainte de voir d'autres pays entraînés dans le conflit se dissipe presque aussi vite qu'elle est envisagée", souligne cependant John Evans, analyste chez PVM Energy.


Plusieurs analystes estiment en effet que malgré les tensions, les hausses de prix du brut ne devraient pas durer en l'absence de ruptures tangibles d'approvisionnement.

De nombreux facteurs baissiers viennent aussi tempérer les gains des deux références mondiales du brut, notamment "les inquiétudes concernant le ralentissement de l'activité économique chinoise, le renforcement du dollar et l'augmentation des stocks de pétrole brut aux États-Unis", énumère Ricardo Evangelista.

Dans ce contexte, "les prix restent bloqués" dans leur fourchette actuelle, poursuit-il.

🛢️ Les investisseurs attendent désormais la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 12 janvier.

La fédération des professionnels du secteur, l'American Petroleum Institute (API), a estimé mercredi que les stocks de brut avaient augmenté de près de 500.000 barils la semaine dernière, et ceux d'essence de près de 4,9 millions de barils. Les données de l'API sont réputées toutefois moins fiables que celles de l'EIA.

Les analystes tablent pour leur part sur une diminution de 850.000 barils des réserves commerciales de brut, et sur une hausse de 2,5 millions de barils d'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte légèrement après de nouvelles frappes américaines contre les Houthis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite