Menu
A+ A A-

Le pétrole en ordre dispersé, l'Opep au soutien

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé, mercredi, les prévisions enthousiastes de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ayant limité l'inquiétude liée à la demande d'or noir.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a abandonné 0,52%, pour clôturer à 77,88 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en février, a fini en légère hausse de 0,22%, à 72,56 dollars.

Les deux variétés de référence du marché ont longtemps évolué nettement dans le rouge, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. lâchant jusqu'à 2,28%, avant que les cours ne se redressent.

Le fléchissement initial était dû, selon Craig Erlam, d'Oanda, à une estimation de croissance décevante pour le quatrième trimestre en Chine, à 5,2% sur un an alors que les économistes attendaient 5,3%.

Le pétrole pâtissait également, selon l'analyste, d'un mouvement d'aversion au risque, sur fond de révision des perspectives en matière de politique monétaire.

Une série de déclarations prudentes de membres de la banque centrale américaine (Fed) ces derniers jours, ainsi que plusieurs indicateurs supérieurs aux attentes, notamment les ventes de détail aux États-Unis, ont poussé les opérateurs à modérer leurs projections de baisses de taux cette année.

Ils accordent désormais une probabilité de plus de 43% au scénario qui aboutirait à cinq baisses du taux directeur seulement cette année, alors qu'ils tablaient sur 7 réductions en fin de semaine dernière.


Cette hypothèse d'une politique monétaire plus ferme que prévu fait craindre pour l'économie en général et la demande de pétrole en particulier.

Mais le marché a été remis en selle par une publication de l'OPEP, qui table sur une hausse de 1,8 million de barils par jour (bpj) de la demande en 2025, à 106,2 millions bpj.

Le cartel prévoit une croissance de la demande dans toutes les régions du monde, y compris en Chine.

"Cela a probablement été un catalyseur", a estimé Bart Melek, de TD Securities.

Pour autant, "les inquiétudes liées à la demande continuent de peser sur le marché", selon l'analyste.

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. reste coincé entre 70 et 76 dollars depuis un mois, pris en étau entre une demande qui interroge et des remous géopolitiques qui empêchent le brut de décrocher.

Bart Melek voit les cours retrouver de la vigueur au deuxième trimestre, une fois que les investisseurs auront davantage de visibilité quant à la trajectoire monétaire de la Fed.

Il s'attend aussi à ce que le marché affiche un déficit global d'offre par rapport à la demande, favorisé par la prolongation des coupes de production mises en place par plusieurs membres de l'OPEP et certains de leurs alliés de l'accord OPEP+.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en ordre dispersé, l'Opep au soutien



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite