Menu
A+ A A-

Shell ne fera plus transiter ses pétroliers par la Mer Rouge

shellWashington: L'entreprise pétrolière Shell ne fera plus passer ses navires via la mer Rouge, jusqu'à nouvel ordre, selon une information publiée mardi par le Wall Street Journal (WSJ) du fait des menaces que font peser les rebelles yéménites Houthis sur le transport maritime dans la région.
Selon le quotidien économique, le groupe a pris cette décision la semaine dernière, compte tenu de ces menaces pour ses équipages et du risque de marée noire dans la région en cas d'attaques.

Joint par l'AFP, un porte-parole de Shell s'est refusé à tout commentaire.

Mardi, un nouveau navire, grec, a été touché par un missile tiré par le groupe yéménite alors qu'il se dirigeait vers le canal de Suez. Ce navire et d'autres appartenant à la même flotte ont fait escale en Israël depuis le 7 octobre.

Près d'une trentaine de navires ont fait l'objet de tirs ou d'attaques de la part des Houthis depuis fin novembre.

Les rebelles yéménites Houthis, soutenus par l'Iran, ont multiplié ces dernières semaines les attaques en mer Rouge contre les navires qu'ils soupçonnent d'être liés à Israël, en affirmant agir en solidarité avec les Palestiniens à Gaza confrontés à la guerre entre le mouvement islamiste Hamas et Israël.

Les attaques en mer Rouge, par où transite 12% du commerce mondial, ont poussé les États-Unis et le Royaume-Uni a frapper vendredi et samedi les rebelles au Yémen, lesquels ont répliqué lundi en tIrant un missile contre un cargo américain, sans faire de blessés ni de dégâts majeurs.

Les attaques Houthis ont contraint de nombreux armateurs à éviter la zone, et emprunter une route plus longue autour de la pointe de l'Afrique, au prix d'un surcoût du transport et de délais plus longs d'acheminement.


Parmi les compagnies pétrolières, BP et QatarEnergy ont déjà annoncé éviter la mer Rouge désormais, le géant danois du transport maritime Maersk ayant pris également une décision similaire.

Présent au Forum économique mondial de Davos (est de la Suisse), le Premier ministre Qatari Mohammed ben Abdulrahmane Al-Thani a estimé que l'escalade dans la mer Rouge aura un impact sur le transport de gaz naturel liquéfié (GNL).

"Il existe des itinéraires alternatifs, mais ces itinéraires (...) sont moins efficaces que l'itinéraire actuel" via la mer Rouge, a souligné le Premier ministre Qatari, dont le pays est l'un des plus grands producteurs de GNL au monde.

(c) AFP

Commenter Shell ne fera plus transiter ses pétroliers par la Mer Rouge



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell prévient de lourdes dépréciations au deuxième trimestre

    vendredi 05 juillet 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a annoncé vendredi qu'il prévoyait des dépréciations qui pourraient atteindre 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs suisses) au deuxième trimestre, liées notamment à un immense projet de biocarburants aux Pays-Bas dont il...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite