Menu
A+ A A-

Le pétrole attentiste face à l'incertitude géopolitique, le gaz baisse

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant prudents dans la continuité des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, quand le gaz poursuivait sa baisse.
Vers 10H00 GMT (11H00 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, montait de 0,45%, à 78,50 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, grappillait 0,01%, à 72,69 dollars.

Les cours des deux références mondiales de l'or noir réagissaient cependant placidement "à une nouvelle attaque des Houthis contre un navire marchand américain en mer Rouge", expliquent les analystes de DNB.

🇾🇪 Au large du Yémen, un cargo américain a été touché lundi dans le golfe d'Aden par un missile des Houthis. Tôt mardi, l'agence de sécurité maritime britannique UKMTO a fait état d'un nouvel "incident" en mer Rouge, précisant qu'un petit appareil avait volé au-dessus d'un navire sans causer de dommages.

"Toutefois, en l'absence de réelles perturbations de l'approvisionnement en pétrole", les analystes de DNB estiment que "la prime de risque restera modérée malgré l'escalade des tensions géopolitiques".

"En l'absence de conséquences réelles et palpables sur l'offre pétrolière, les prix devraient évoluer dans la fourchette actuelle de 72 à 82 dollars", affirme Tamas Varga, de PVM Energy.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait en petite baisse de 0,8%, à 29,675 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir touché 29,210 euros, un plus bas depuis août 2023.

Même en pleine saison de chauffage, "la demande continue d'être faible et (...) l'offre reste élevée", soulignent les analystes de DNB.

Si une nouvelle vague de froid en Europe alimente certes la demande de gaz à court terme, "les prévisions suggèrent des conditions (météorologiques) beaucoup plus douces plus tard dans le courant de l'année", suffisant à faire fléchir les cours, d'après les analystes d'Energi Danmark.

Les stocks européens de gaz sont actuellement remplis à environ 80% de leur capacité, soit bien plus que la moyenne à cette période de l'année, selon DNB.

"Cela signifie que l'Europe est bien équipée en gaz pour passer l'hiver", font valoir les analystes.
(c) AFP

Commenter Le pétrole attentiste face à l'incertitude géopolitique, le gaz baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite