Menu
A+ A A-

Le pétrole atone avec les premières données sur les stocks américains

cours du petroleLondres: Le pétrole est quasi stable mercredi, après la publications de premières données sur les stocks américains et les récentes baisses de prix de vente d'Aramco, qui compensent les craintes autour de l'approvisionnement avec la fermeture d'un champ libyen et les tensions en mer Rouge.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, perdait 0,37%, à 77,30 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, baissait de 0,39%, à 71,96 dollars.

🛢️ La fédération des professionnels du secteur, l'American Petroleum Institute (API), a estimé mardi soir que les stocks de brut avaient chuté de 5,2 millions de barils la semaine dernière, et que ceux d'essence avaient grimpé d'environ 4,9 millions de barils pour la semaine achevée le 5 janvier.

"Une telle augmentation des distillats en plein hiver devrait tirer la sonnette d'alarme (sur la faiblesse de la demande), en particulier après les énormes augmentations de produits de la semaine dernière", souligne Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

Les investisseurs attendent plus tard mercredi la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), des données réputées plus fiables que celles de l'API.

Les analystes tablent pour leur part sur une baisse plus modeste de 150.000 barils des réserves commerciales de brut, mais également sur une hausse d'environ 2,13 millions de barils d'essence, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

🇸🇦 Autre facteur plombant le pétrole: Aramco, la compagnie nationale saoudienne prévoit de réduire ses prix de deux dollars par baril en février pour ses clients asiatiques, soit son niveau le plus bas depuis 27 mois.


En parallèle, les forces britanniques et américaines ont abattu mardi soir 18 drones et 3 missiles tirés par les Houthis en mer Rouge, dans ce que le gouvernement britannique a qualifié mercredi de "plus importante attaque" des rebelles yéménites à ce jour.

Ces récentes attaques "maintiennent la tension au Moyen-Orient au premier plan", estime Tamas Varga.

🇱🇾 De plus, le champ pétrolier Libyen de Sharara est toujours à l'arrêt, la Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye ayant annoncé dimanche la suspension de la production de cet important gisement dans le sud-ouest du pays à cause d'un mouvement de protestation qui a bloqué l'activité sur le site.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait en petite baisse de 0,25%, à 30,72 euros le mégawattheure (MWh), s'approchant malgré la vague de froid du seuil des 30 euros, seuil qu'il n'a pas franchit depuis août.

"Cette baisse est surprenante, car les besoins en chauffage augmentent considérablement avec les températures froides, ce qui devrait se traduire par une augmentation de la demande de gaz naturel et une réduction correspondante des stocks", explique Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.

Mais les stocks européens restent confortablement remplis, à environ 85%, et "en dehors des besoins de chauffage, la demande de gaz est actuellement faible", fait valoir l'analyste.

Si les températures froides s'avèrent passagères, les prix pourraient ainsi poursuivre leur baisse.
(c) AFP

Commenter Le pétrole atone avec les premières données sur les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite