Menu
A+ A A-

Le pétrole s'offre un rebond technique, mais reste hésitant

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mardi, à la faveur d'un rebond technique qui a suivi un décrochage, lundi, mais le marché reste prisonnier d'une marge resserrée, faute de visibilité.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a glané 1,93%, pour finir à 77,59 dollars.

La baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en février, a lui pris 2,07%, à 72,24 dollars.

"On a eu une chute hier après les annonces sur les tarifs saoudiens pour février, et aujourd'hui, on a droit à un rebond", a commenté Matt Smith, de Kpler.

🇸🇦 La compagnie nationale saoudienne Aramco a ainsi publié, lundi, ses nouveaux prix pour février, qui comprennent une baisse plus marquée que prévu, soit 2 dollars le baril pour tous ses marchés.

"La situation reste fragile au Moyen-Orient, et les risques d'escalade demeurent, ce qui remet la pression sur les cours à la hausse", a souligné, dans une note, Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown.

🇮🇱 Mardi, le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a estimé qu'"accroître la pression sur l'Iran (était) crucial et pourrait empêcher une escalade régionale sur d'autres théâtres".

🛢️ La principale nouvelle du jour est venue du rapport mensuel de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), qui prévoit que la demande mondiale d'hydrocarbures va progresser davantage (1,4 million de barils par jour) que la production (+600.000 barils par jour) en 2024, un écart de nature à soutenir les cours.


L'agence tient compte des engagements de plusieurs membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+ de restreindre encore leurs volumes cette année.

🇺🇸 L'EIA s'attend, en revanche, à ce que les États-Unis enregistrent un nouveau record de production, à 13,2 millions de barils par jour (bpj), avant d'augmenter encore la cadence en 2025, pour atteindre 13,4 millions bpj.

Pour Carsten Fritsch, de Commerzbank, cette accélération continue de la production américaine "devient un problème de plus en plus important pour l'Arabie saoudite".

🇮🇷 Face à cette situation, qui s'ajoute à l'augmentation des volumes d'autres grands producteurs, notamment l'Iran, et au non respect des quotas par certains membres de l'OPEP+, les Saoudiens "n'ont que deux solutions", estime l'analyste, dans une note.

"Soit réduire encore leur production, et perdre des parts de marché supplémentaires, (...) ou l'augmenter pour sortir du marché les producteurs de pétrole de schiste grâce à des prix cassés", avance-t-il.

Mais pour Matt Smith, ces nouveaux chiffres de l'EIA "ne jouent pas sur les prix".

L'analyste estime que le sursaut de mardi ramène simplement les cours dans la fourchette qui est la leur ces dernières semaines. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. est ainsi coincé dans une marge allant de 70 à 75 dollars le baril depuis près d'un mois.

"Il y a un tiraillement entre géopolitique", qui pousse les cours vers le haut, "et fondamentaux", qui les tirent vers le bas du fait du ralentissement de la demande, explique Matt Smith.

(c) AFP

Commenter Le pétrole s'offre un rebond technique, mais reste hésitant



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite