Menu
A+ A A-

Le pétrole décroche, les saoudiens passent à l'offensive et cassent les prix

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fléchi, lundi, entraînés par l'offensive de l'Arabie saoudite, qui a abaissé brutalement ses tarifs pour se repositionner face à la concurrence, sur un marché sans certitude.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars a clôturé en baisse de 3,34%, à 76,12 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en février, il a reculé de 4,11%, à 70,77 dollars.

🇸🇦 Selon un document communiqué à l'AFP par Aramco, la compagnie nationale saoudienne prévoit de réduire ses prix de deux dollars par baril en février pour ses clients asiatiques.

Le tarif proposé n'est plus supérieur que de 1,5 dollar par baril à celui de Dubaï, référence du marché asiatique, soit le plus faible écart depuis novembre 2021.

Pour Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown, c'est un signe que "l'Arabie saoudite voit la demande ralentir".

"Cela ressemble à un coup de semonce, probablement à destination des autres producteurs, que ce soit la Russie, les États-Unis, mais aussi ceux qui ont refusé des coupes de production (lors de la dernière réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole) ou qui ne tiennent pas leurs engagements de réductions", a commenté Robert Yawger, de Mizuho.

Jusqu'ici, le Royaume avait fait preuve d'une discipline sans faille, contractant sa production d'environ deux millions de barils par jour depuis l'automne 2022 pour soutenir les cours, quand d'autres rechignaient.

"Les Saoudiens en ont assez de faire tout le travail", selon Robert Yawger.


Ce pivot rappelle celui de 2014, qui avait vu l'Arabie saoudite inonder brusquement le marché, notamment pour contrer l'émergence des États-Unis et le boom du pétrole de schiste. Le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait fini par tomber à 26 dollars, début 2016.

"Je ne crois pas à une guerre des prix, mais l'hypothèes est plus plausible aujourd'hui qu'elle ne l'était vendredi", a fait valoir Robert Yawger. "Ils perdent patience."

Ces développements interviennent sur fond de détérioration de la conjoncture économique mondiale. Selon les analystes de JPMorgan, la demande a crû en décembre à son plus faible rythme depuis neuf mois.

Au-delà, le revirement saoudien est un mauvais signal pour l'unité de l'OPEP et de ses alliés de l'accord OPEP+.

Outre la défection de l'Angola, le cartel doit composer avec l'afflux de barils Iraniens, le désir de l'Irak d'augmenter sa production et "la Russie qui arrose tous ceux qu'elle peut, en particulier l'Inde et la Chine", selon Robert Yawger, pour qui l'OPEP+ "se fissure".

(c) AFP

Commenter Le pétrole décroche, les saoudiens passent à l'offensive et cassent les prix



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite