Menu
A+ A A-

Le pétrole en léger retrait malgré les perturbations en mer Rouge

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole se sont très légèrement repliés vendredi, dans un marché clairsemé ce qui accentue les mouvements des cours, au lendemain de l'annonce de la sortie de l'Angola de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en février, a lâché 0,40% à 79,07 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, a cédé 0,44% à 73,56 dollars.

Lundi, en raison du jour férié de Noël, les marchés des matières premières seront fermés.

Les cours avaient rebondi un peu en séance portés par la situation en mer Rouge, "où des risques sécuritaires pèsent sur l'approvisionnement", a rappelé Han Tan, analyste d'Exinity.

Un haut responsable des rebelles Houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, a indiqué cette semaine que les attaques de son groupe sur des navires marchands en mer Rouge s'arrêteraient seulement "si Israël cesse ses crimes et que la nourriture, les médicaments et le carburant parviennent à la population assiégée" de la bande de Gaza, dans le cadre du conflit entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

Plusieurs géants du transport maritime évitent toujours le point d'entrée ou de sortie de la mer Rouge, le détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique.

C'est le cas de la major pétrolière et gazière britannique BP, qui a indiqué lundi suspendre tout transit en mer Rouge.


Plus de 20 pays ont désormais rejoint la coalition menée par les États-Unis et visant à défendre le trafic maritime dans la zone.

A ces incertitudes s'ajoutent d'autres "facteurs favorables aux prix du pétrole", tel que le pivot de politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed), qui semble avoir dit adieu "aux hausses de taux destructrices de la demande", poursuit l'analyste d'Exinity.

Vendredi, l'indice d'inflation PCE aux États-Unis pour novembre s'est avéré plus faible qu'attendu à 2,6% sur un an au plus bas depuis 2021. C'est "la meilleure nouvelle économique depuis longtemps, et arrive juste à temps pour les fêtes de fin d'année", a commenté Robert Frick, économiste à la Navy Federal Credit Union.

Ces chiffres ont confirmé les attentes des marchés pour un net repli des taux d'intérêt de la Fed l'année prochaine. Et des taux moins élevés sont synonyme d'un dollar moins fort, ce qui traditionnellement devrait soutenir la demande d'or noir, qui est libellé en dollars.

Jeudi, le départ annoncé de l'Angola de l'Oep, sur fond de désaccord sur les quotas de production pétrolière, avait suscité un recul des prix des deux références mondiales du brut.

Le pays conteste le quota de 1,11 million de barils/jour établi pour lui par l'OPEP, l'Angola visant son propre objectif de 1,18 million de b/j.

"Autrefois premier producteur d'Afrique, la production du pays s'est effondrée de 40% en 8 ans en raison d'un environnement fiscal défavorable et de l'absence de nouveaux investissements", indique Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote, interrogée par l'AFP, et citant des chiffres de Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en léger retrait malgré les perturbations en mer Rouge



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite