Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe avec les attaques des Houthis sur les routes maritimes du pétrole

cours du petroleLondres: Le pétrole remonte mardi, les rebelles Houthis du Yémen se disant déterminés à poursuivre leurs attaques sur des navires marchands en mer Rouge, route commerciale cruciale dans le transport des hydrocarbures, malgré l'annonce de la création d'une nouvelle force multinationale de protection maritime.
Vers 14H55 GMT (15H55 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février prenait 1,19%, à 78,88 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, montait de 1,12%, à 73,28 dollars.

Certains navires de transport "pétroliers évitent désormais la mer Rouge en raison des attaques de drones et de missiles" des rebelles Houthis du Yémen, ce qui peut offrir un certain soutien aux prix du baril, a noté David Morrison, analyste de Trade Nation.

Plusieurs géants du transport maritime, dont la major pétrolière et gazière britannique BP, avaient annoncé depuis vendredi que leurs navires éviteraient le point d'entrée ou de sortie de la mer Rouge, le détroit stratégique de Bab al-Mandeb, qui sépare la péninsule arabique de l'Afrique.

Ces attaques sont susceptibles de "perturber la principale route d'exportation du pétrole du Golfe", via le canal de Suez, a souligné Ricardo Evangelista, analyste d'ActivTrades.

Cela "impliquerait de réacheminer le transport maritime entre l'Asie et l'Europe vers la route beaucoup plus longue au large du Cap, les prix du pétrole étant susceptibles d'augmenter proportionnellement aux coûts supplémentaires entraînés et aux perturbations de l'approvisionnement", a-t-il ajouté.


"Le consensus parmi les investisseurs semble être, du moins pour l'instant, que la menace sera de courte durée car les militants yéménites pourraient manquer de ressources pour poursuivre leurs attaques alors que la réaction internationale s'accélère", a cependant tempéré cet analyste.

Lundi, le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a annoncé la formation en mer Rouge d'une coalition de dix pays afin de faire face à ces attaques répétées.

Outre les États-Unis, la France, le Royaume-Uni, Bahreïn, le Canada, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, l'Espagne et les Seychelles doivent prendre part à cette coalition.

Mais les Houthis, soutenus par l'Iran, se sont dits déterminés à poursuivre leurs attaques.

Selon la Chambre internationale de la marine marchande (ICS), basée à Londres, 12% du commerce mondial passe normalement par la mer Rouge.

Les expéditions de pétrole via le détroit de Bab al-Mandab (puis le canal de Suez ou l'oléoduc Suez-Méditerranée) représentaient environ 12% du total du pétrole acheminé par voie maritime dans le monde au premier semestre 2023, et les expéditions de gaz naturel liquéfié (GNL) via ces routes à cette période constituaient environ 8% du commerce de GNL mondial, selon une note de S&P Global Commodity Insights.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence gazière européenne, chutait mardi de 7,80%, à 32,750 euros le mégawattheure (MWh), rendant une partie de ses gains de la veille à cause des températures douces qui minent les perspectives de consommation.

Plus tôt durant la séance, il avait chuté à 32,10 euros, un plus bas depuis début septembre.

La veille, le cours avait lui aussi été soutenu par les craintes pour l'approvisionnement liées aux attaques Houthis en mer Rouge.
(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe avec les attaques des Houthis sur les routes maritimes du pétrole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite