Menu
A+ A A-

Le pétrole s'offre un rebond, aidé par les stocks américains et la Fed

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un rebond, mercredi, après avoir touché un plus bas de près de six mois, soutenus par une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis et un assouplissement de la communication de la banque centrale américaine (Fed).
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en février a gagné 1,39%, pour clôturer à 74,26 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en janvier, a lui pris 1,25%, à 69,47 dollars.

En début de séance, Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. sont descendus à un niveau qu'ils n'avaient plus fréquenté depuis fin juin, avant de relever la tête.

Pour Robert Yawger, de Mizuho, c'est d'abord un mouvement technique qui a permis à l'or noir de se reprendre. "Le marché était allé trop loin" et était mûr pour un changement de trajectoire, selon l'analyste.

🛢️ Pour José Torres, d'Interactive Brokers, l'or noir a ensuite profité de la publication du rapport hebdodamadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a révélé une contraction beaucoup plus nette qu'attendu par les analystes des stocks de pétrole brut.

Durant la semaine achevée le 8 décembre, ces réserves commerciales ont reflué de 4,3 millions de barils, alors que les analystes ne projetaient qu'une baisse de 650.000, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Le rapport a aussi montré un rebond de la demande, notamment pour l'essence et les produits distillés, catégorie parmi lesquelles figure le gazole.


Pour autant, plusieurs éléments relativisent la portée de ces chiffres. Un ajustement statistique majeur, pour commencer, qui a retiré 7,3 millions de barils aux volumes arrivés sur le marché.

Ces modifications permettent à l'EIA de corriger des approximations lors de périodes précédentes, dues à une information incomplète, mais ne reflètent pas des mouvements intervenus lors de la semaine considérée.

Par ailleurs, malgré l'accélération de la demande, les stocks d'essence et de produits distillés ont augmenté, tandis que le taux d'utilisation des capacités des raffineries a légèrement ralenti, à 90,2% contre 90,5% la semaine précédente.

"Les gens rationnels ont vu la faiblesse de ces chiffres", qui interrogent sur le niveau réel de la demande, a commenté Robert Yawger.

Mais "les spectulateurs" et les fonds algorithmiques "qui achètent dès qu'ils voient un chiffre (d'évolution des stocks commerciaux) négatif" l'ont emporté, selon l'analyste, entraînant les prix à la hausse.

💰 L'élan a été maintenu, enfin, par un assouplissement dans la communication de la Fed, qui a acté la fin du cycle de resserrement monétaire ainsi que la décélération de l'inflation.

"Les gens voient la lumière au bout du tunnel" et se projettent vers une prochaine baisse de taux, explique Robert Yawger. Un abaissement "serait positif pour les marchés de l'énergie et pour les actifs à risque en général", a-t-il expliqué.

(c) AFP

Commenter Le pétrole s'offre un rebond, aidé par les stocks américains et la Fed



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite