Menu
A+ A A-

Le pétrole WTI clôture sous 70 dollars pour la première fois depuis cinq mois

cours du petroleCours de clôture: Le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a clôturé mercredi sous 70 dollars, une première depuis cinq mois, sur un marché incapable de trouver matière à un rebond, après une semaine de chute.
Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en janvier a terminé en baisse de 4,06%, à 69,38 dollars, après être descendu, en séance, jusqu'à 69,11 dollars, son plus bas niveau depuis fin juin.

Depuis les annonces de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'alliance OPEP+, jeudi, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. reste sur cinq séances de baisses consécutives et a lâché près de 9%.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, avec échéance en février, a lui lâché 3,75% à 74,30 dollars.

Les opérateurs n'ont accordé aucun crédit à la promesse de membres de l'OPEP+ de nouvelles coupes conjuguées de 900.000 barils par jour, en net, de janvier à mars prochains.

"Et je ne pense pas qu'on verra quoi que ce soit d'autre de leur part d'ici la fin de l'année", a prévenu John Kilduff, d'Again Capital. "Ils n'ont plus de munitions."

Outre les doutes concernant les engagements pris à l'issue de la réunion ministérielle de l'OPEP+, "la crainte s'accentue de voir les Saoudiens ouvrir les vannes", par dépit et pour éviter de perdre davantage de parts de marché.

Ils ont, en mémoire, l'épisode de 2014, lors duquel l'Arabie saoudite avait décidé d'inonder le marché, notamment pour contrer l'émergence des États-Unis et le boom du pétrole de schiste. Le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. avait fini par tomber à 26 dollars, début 2016.


"Les réductions de production ne sont pas suffisantes pour compenser les mauvaises prévisions de demande de la Chine, premier importateur mondial", a estimé, pour sa part, José Torres, d'Interactive Brokers.

La dégradation de la conjoncture se manifeste aussi aux États-Unis, où le secteur privé n'a créé que 103.000 emplois au mois de novembre, selon l'enquête mensuelle du cabinet ADP, publiée mercredi.

C'est moins que les 106.000 créations de postes du mois d'octobre et sensiblement en-deçà des projections des économistes, qui tablaient sur 130.000.

Pour Craig Erlam, ce mauvais chiffre a encore accentué le repli de l'or noir.

Les traders ont aussi vu dans le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie matière à faire plier les cours.

Si le chiffre principal a fait état d'une baisse marquée de 4,6 millions de barils des réserves commerciales de pétrole durant la semaine achevée le 1er décembre, les analystes ont bien vite ouvert le capot et constaté qu'il s'agissait d'un trompe-l'oeil.

"Le rapport était plutôt mauvais", dans l'ensemble, selon John Kilduff, qui a surtout retenu "la faible demande d'essence et la hausse des stocks" de carburant.

Le bond des réserves d'essence a ainsi atteint le quadruple des 1,3 million de barils annoncés par les analystes, à 5,4 millions.

Ces chiffres ont été d'autant plus remarqués qu'ils englobaient une partie du long week-end de Thanksgiving, temps fort pour les déplacements routiers et aériens aux États-Unis.

"On attendait un signal de la demande, et nous ne l'avons pas eu", a expliqué John Kilduff. "Ça a bousculé les opérateurs positionnés à la hausse et entraîné encore plus de ventes."

(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI clôture sous 70 dollars pour la première fois depuis cinq mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite