Menu
A+ A A-

🛢️ USA: les stocks de pétrole brut en forte baisse, ajustement statistique en cause

cours du petroleNYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont nettement baissé la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), une contraction en grande partie attribuable à un ajustement statistique.
Durant la semaine achevée le 1er décembre, les réserves commerciales ont fondu de 4,6 millions de barils, soit le triple de la réduction de 1,6 million attendue par les analystes, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Cette baisse intervient après une séquence de six semaines consécutives de hausse.

Le reflux des stocks tient, pour partie, à l'accélération des raffineries américaines, dont le taux d'utilisation a grimpé à 90,5%, contre 89,8% la semaine précédente.

Il s'explique également par un rebond des produits raffinés livrés au marché américain (+3,6%), chiffre considéré comme indicateur de la demande aux États-Unis.

Les volumes d'essence ont augmenté de 3,1% sur une semaine et la quantité de produits distillés, catégorie dans laquelle figure le gazole, a elle bondi de 24,6%.

Mais le principal élément justifiant la diminution des stocks apparaît être un ajustement statistique, qui a retiré 9,9 millions de barils au total du pétrole brut arrivé sur le marché américain durant la semaine considérée.

Ces modifications visent à rectifier des approximations statistiques de l'EIA lors de périodes précédentes, mais ne sont pas liées à l'activité du marché durant la semaine étudiée.


Signe d'une anomalie statistique, alors que les stocks de pétrole brut ont massivement reculé, les réserves d'essence, elles, ont gagné 5,4 millions de barils.

La publication de l'EIA a peu fait réagir le marché, déjà ostensiblement orienté à la baisse.

Vers 15H55 GMT, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain pour livraison en janvier abandonnait 2,53%, à 70,49 dollars.

Autre fait notable issu du rapport de l'agence, la production américaine de pétrole brut a légèrement fléchi, pour la première fois depuis plus de deux mois, à 13,1 millions de barils par jour, contre 13,2 la semaine précédente.

(c) AFP

Commenter 🛢️ USA: les stocks de pétrole brut en forte baisse, ajustement statistique en cause



    Communauté prix du baril


    Les Stocks de pétrole brut

    -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    jeudi 20 juin 2024

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 05 juin 2024

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut et d'essence augmentent l…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté aux États-Unis la semaine dernière et les stocks d'essence...

    jeudi 30 mai 2024

    🛢️ USA: chute inattendue des stocks de pétrole brut (-4,1 mi…

    New York: Les stocks de pétrole ont diminué nettement plus que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des données publiées jeudi...

    mercredi 22 mai 2024

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 15 mai 2024

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite