Menu
A+ A A-

Le pétrole WTI clôture au plus bas depuis cinq mois

cours du petroleCours de clôture: Le West Texas Intermediate (WTI), variété de référence américaine, a terminé, mardi, à son plus bas niveau en clôture depuis cinq mois, dans un marché qui doute des nouveaux engagements du cartel Opep+ et s'inquiète de la demande.
Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en janvier a fini à 72,32 dollars, en repli de 0,98%.

Plus tôt, il était tombé à 72,17 dollars, à un souffle du plancher atteint mi-novembre (72,16 dollars), le prix le plus faible en séance depuis début juillet.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en février, a lui lâché 1,06%, à 77,20 dollars.

C'est la quatrième séance négative d'affilée pour l'or noir depuis les annonces de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a perdu plus de 7% en moins d'une semaine.

"Les opérateurs n'ont vraiment pas été impressionnés" par la communication de l'OPEP+, a souligné Craig Erlam, d'Oanda, dans une note, malgré la promesse de coupes supplémentaires de production de 900.000 barils par jour, en net.

"Dans la mesure où il s'agit de réductions +volontaires+, il y a des doutes quant au degré auxquelles elles seront mises en oeuvre", explique, dans une note, Carsten Fritsch, de Commerzbank.

"C'est particulièrement valable pour l'Irak et les Emirats arabes unis, qui produisaient déjà plus que leurs quotas", a poursuivi l'analyste.


"On a eu l'annonce de l'OPEP, et je ne pense pas qu'ils vont communiquer (collectivement) de nouveau d'ici la fin de l'année", avance Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, le marché n'ayant donc pas à attendre de nouveau coup de pouce sur ce front, selon lui.

"A court terme, l'OPEP a perdu une partie de son pouvoir de fixer les prix car le marché a complètement ignoré leur réunion" de jeudi dernier, avance l'analyste.

Une évolution du rapport de force entre OPEP+ et le reste des grands pays producteurs, en particulier les États-Unis, dont la production se situe actuellement à un niveau record, tandis que des flux supplémentaires sont venus du Brésil et du Guyana.

En outre, "le marché ne croît plus à des perturbations de l'offre dues à la guerre entre le (mouvement islamiste palestinien) Hamas et Israël", a-t-il estimé, ce qui le prive d'un autre catalyseur potentiel.

"Donc la direction que prennent les cours va dépendre des anticipations du marché quant à la demande, et si la croissance des besoins va se matérialiser", prévient M. Lipow.

(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI clôture au plus bas depuis cinq mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite