Menu
A+ A A-

Le pétrole limite ses pertes, le marché relativise le report de la réunion de l'Opep+

Cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont limité leurs pertes, mercredi, après avoir initialement décroché suite au report de la réunion de l'alliance OPEP+, les analystes relativisant finalement la portée de cette décision.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier a perdu 0,59%, clôturant à 81,96 dollars. La référence européenne de l'or noir avait lâché jusqu'à 4,89% en séance.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance, il a lui reculé de 0,86%, à 77,10 dollars. Il avait plongé jusqu'à 5,11% plus tôt dans la journée.

Le marché a initialement réagi brutalement à l'annonce d'un report de la réunion ministérielle des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+.

La rencontre a été repoussée de dimanche au jeudi 30 novembre, selon un communiqué qui n'a fourni aucune explication à cette décision.

Deux sources ont indiqué à l'AFP que ce report était lié à des divergences au sein du cartel, notamment des "désaccords entre (l'Arabie saoudite) et des pays africains au niveau des quotas".

"Au départ, le marché s'est dit qu'il y avait peut-être une possibilité que l'Arabie saoudite remonte sa production si d'autres pays ne respectaient pas leurs quotas", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Mais, selon cet analyste, les opérateurs ont changé d'avis et voient maintenant dans cette ligne de fracture le refus de certains membres de l'alliance de procéder à des coupes supplémentaires de production.

Seulement neuf des 23 partenaires de l'accord OPEP+ ont, jusqu'ici, consenti à des réductions de volumes. Un mouvement lancé par les Saoudiens, qui ont amputé leur production d'un million de barils par jour depuis juillet.

"Les données montrent que plusieurs pays (membres) dépassent leurs quotas", a rappelé Andy Lipow, sapant les efforts de Ryad pour soutenir les cours.

Pour l'analyste, il faudra une annonce choc à l'issue de la réunion du 30 novembre pour faire bouger les cours de façon significative.

"Aujourd'hui, les prix sont à peine supérieurs à leur niveau avant que l'OPEP+ procède à toutes ces baisses de production", a-t-il souligné.


Longtemps préoccupé par l'offre, le marché s'intéresse davantage à la demande depuis plusieurs semaines, sur fond de ralentissement de l'économie mondiale.

Le dernier rapport de l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA), publié mercredi, ne l'a pas rassuré.

🛢️ Il a montré que les stocks commerciaux de pétrole brut américains avaient bondi de 8,7 millions de barils durant la semaine achevée le 17 novembre.

Un chiffre très au-dessus des attentes des analystes, qui prévoyaient une progression de seulement 1,75 million de barils, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

En outre, sur le marché américain, les livraisons d'essence (-5%) et de kérosène (-16%) ont diminué, signe d'une décélération de la demande.

(c) AFP

Commenter Le pétrole limite ses pertes, le marché relativise le report de la réunion de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite