Menu
A+ A A-

Le pétrole dévisse après le report de la réunion de l'Opep+

cours du petroleLondres: Le pétrole WTI, référence américaine du brut, a brièvement dévissé de plus de 5% mercredi après l'annonce du report de la réunion ministérielle des pays producteurs de pétrole de l'alliance Opep+, alimentant les rumeurs de discorde entre ses membres.
Vers 16H00 GMT (17H00 HEC), le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en janvier, était encore en net repli, accusant une baisse de 4,29% à 74,43 dollars.

Son équivalent européen, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison le même mois, perdait également du terrain, en recul de 4,14% à 79,04 dollars.

Dans un bref communiqué, l'alliance OPEP+ a annoncé mercredi un report de quatre jours de sa réunion ministérielle sans fournir d'explication.

"L'incertitude n'est jamais bonne pour les marchés financiers, qui doivent maintenant ronger leur frein pour savoir ce que l'OPEP+ fera l'an prochain", a commenté pour l'AFP Giovanni Staunovo, analyste d'UBS.

Avec ce report, "le marché estime qu'il y a plus de chances que la réduction unilatérale saoudienne d'un million de barils par jour soit annulée si les membres (du groupe) ne parviennent pas à se mettre d'accord", a expliqué à l'AFP Helge André Martinsen, analyste de DNB.

🇸🇦 L'Arabie saoudite, leader de facto de l'OPEP+, avait en effet décidé de réduire sa production d'un million de barils par jour en marge de la dernière réunion ministérielle du groupe, en juin dernier. Une réduction ensuite prolongée mensuellement jusqu'à septembre, puis jusqu'à la fin de l'année.

🇷🇺 Emboîtant le pas à l'Arabie saoudite, la Russie avait également annoncé une réduction plus modeste de son offre, aussi prolongée jusqu'à fin 2023.

OPEP+: production de pétrole - Moscou et Ryad

Ces réductions complètent les baisses instaurées depuis début mai et en vigueur jusqu'à fin 2024 décidées par neuf producteurs, dont Ryad, Moscou, Bagdad ou encore Dubaï, pour un total de 1,6 million de barils quotidiens.



Voir aussi: Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

Les analystes voient surtout dans ce report des signes de discorde entre les membres de l'alliance.

Les coupes saoudiennes "devaient être temporaires", a rappelé à l'AFP Jorge León, analyste de Rystad Energy. Le point de tension se situe sur "comment partager le fardeau" des réductions, a-t-il ajouté.

Le marché s'attend à l'annonce d'une réduction de production, mais des interrogations subsistent quant à l'échelle de la décision. Un abaissement des quotas de l'OPEP+, nécessiterait l'accord à l'unanimité des 23 membres.

La décision du groupe "dictera l'équilibre du marché du pétrole pour le début de l'année 2024 et l'évolution du prix du pétrole à court terme", a noté DNB.

🛢️ En parallèle, les stocks commerciaux de pétrole brut américains ont bondi la semaine dernière, selon des chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), dans des proportions bien supérieures aux attentes du marché.

Ces réserves ont augmenté de 8,7 millions de barils durant la semaine achevée le 17 novembre, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 1,75 million seulement, d'après un consensus établi par l'agence Bloomberg.

(c) AFP

Commenter Le pétrole dévisse après le report de la réunion de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite