Menu
A+ A A-

Le pétrole monte avant l'Opep+, le marché anticipe de nouvelles coupes

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole montaient lundi, poussés par les attentes du marché d'une annonce de l'Arabie saoudite sur son niveau de production pour 2024 à l'approche d'une réunion ministérielle du groupe Opep+.
Vers 10H20 GMT (11H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier prenait 0,96% à 81,38 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 0,87% à 76,55 dollars.

Le pétrole se reprend, tous les regards se tournent vers l'Opep+

Le pétrole brut se redresse, "les spéculations sur une éventuelle extension des réductions de production par l'OPEP (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole) ayant permis d'atténuer la récente chute des cours", commente Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

La prochaine réunion ministérielle de l'OPEP et ses alliés (OPEP+) doit se tenir dimanche à Vienne, siège de l'alliance.

Les prix des deux références mondiales du brut ont subi d'importantes pertes la semaine dernière "après une liquidation spectaculaire motivée par des craintes de surabondance de l'offre", explique Jorge Leon, analyste chez Rystad Energy.

🇸🇦 Les marchés pétroliers attendent donc avec d'autant plus d'impatience "la décision de l'Arabie saoudite concernant ses réductions volontaires de production de pétrole brut d'un million de barils par jour", poursuit-il.

Le leader de facto de l'OPEP+ avait en effet décidé de réduire sa production d'un million de barils par jour en marge de la dernière réunion ministérielle du groupe, en juin dernier. Une réduction ensuite prolongée mensuellement jusqu'à septembre, puis jusqu'à la fin de l'année.



Voir aussi: Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

🇷🇺 Emboîtant le pas de l'Arabie saoudite, la Russie avait également annoncé une réduction plus modeste de son offre, aussi prolongée jusqu'à fin 2023.

Les investisseurs attendent de savoir si Riyad "prolonge ces réductions sur 2024, s'il choisit de les réduire progressivement ou s'il les laisse simplement expirer à la fin de l'année", souligne M. Leon.

"Quelle que soit l'issue, la décision de l'Arabie saoudite aura des répercussions importantes sur les marchés pétroliers et, en particulier, sur le prix du pétrole l'année prochaine", avance-t-il.

"Malgré la résistance de l'Arabie saoudite", Tamas Varga, analyste de PVM Energy note que "la production du groupe OPEP+ a augmenté d'environ 700.000 barils par jour entre août et octobre, y compris les pays membres qui n'ont pas de plafond de production" comme l'Iran.

A cela s'ajoute aussi "les tentatives incessantes et réussies de la Russie pour dissimuler ses niveaux de production et d'exportation" ainsi que "l'augmentation de la production américaine", poursuit-il. La situation de l'offre physique de brut n'est donc plus aussi tendue qu'il y a quelques mois.

Commenter Le pétrole monte avant l'Opep+, le marché anticipe de nouvelles coupes



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite