Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, tous les regards se tournent vers l'Opep+

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole se reprenaient vendredi après leur forte chute de la veille, l'attention du marché se portant désormais sur l'Opep+, qui se réunit la semaine prochaine et qui pourrait intervenir pour enrayer la baisse des prix.
Vers 10H10 GMT (11H10 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier prenait 0,89% à 78,11 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre, gagnait 0,96% à 73,60 dollars.

La veille, les deux références mondiales avaient dévissé, tombant toutes deux à leurs plus bas niveaux depuis début juillet, à 76,60 dollars le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., et 72,16 dollars le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

Le pétrole se reprend, tous les regards se tournent vers l'Opep+

Cette remontée des cours "marginale" n'est pas "un témoignage de confiance", selon Bjarne Schieldrop, analyste chez Seb.

Un plus fort rebond "aurait été un signal que la vente d'hier était peut-être exagérée et uniquement le fait d'investisseurs ayant des positions longues qui se sont rués vers la sortie", explique-t-il, affirmant qu'il "est donc probable que la baisse se poursuive".

🛢️ "L'augmentation des stocks de pétrole brut aux États-Unis a contribué à la chute" des prix du pétrole bien en dessous des 80 dollars, "l'accroissement des stocks renforçant les craintes liées à la demande", explique Han Tan, analyste chez Exinity.

L'attention du marché se focalise désormais sur l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés), dont une intervention devient de plus en plus probable à mesure que les prix chutent, selon les analystes.

"L'OPEP+ va devoir passer à la vitesse supérieure et donner des indications solides sur ce qu'elle compte faire en 2024", affirme Bjarne Schieldrop.

Pour l'analyste, la question se pose de savoir si "l'Arabie saoudite doit porter le fardeau seule (avec seulement un peu d'aide de la Russie)" en amputant encore sa production, ou si "elle pourrait exiger de certains autres membres de l'OPEP qu'ils se joignent à elle pour réguler le marché".

La prochaine réunion ministérielle des membres de l'OPEP+ est prévue le 26 novembre à Vienne, siège de l'alliance.


"Jusqu'à présent, c'est surtout l'Arabie saoudite, avec un peu d'aide de la Russie, qui a géré de manière proactive le marché pétrolier et le prix du pétrole en procédant à des réductions significatives", rappelle M. Schieldrop.

🇸🇦 En avril, le royaume produisait encore 10,5 millions de barils par jour, avant de réduire à 9 millions de barils par jour, toujours son niveau de production actuel. Sa production ordinaire est d'environ 10 millions de barils par jour, selon Seb.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend, tous les regards se tournent vers l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite