Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit, les investisseurs s'attendent à une intervention de l'Opep+

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole remontaient jeudi, après avoir atteint leurs plus bas niveaux depuis juillet la veille, prenant en compte une possible intervention de l'Opep+ ainsi que des données économiques chinoises vues comme moins décevantes.
Vers 10H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier prenait 0,87% à 80,23 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en décembre, montait de 0,78% à 75,92 dollars.

"Les prix du pétrole sont un peu plus élevés en raison des données sur l'inflation en Chine et d'un éventuel soutien de l'OPEP+" (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés) à venir après la récente chute des cours, affirme Stephen Innes, analyste chez SPI AM.

🇨🇳 La Chine est retombée dans la déflation en octobre, ce qui pourrait constituer une menace pour l'économie.

Mais pour Stephen Innes, les investisseurs en énergie ont interprété les données chinoises comme neutre, "rien de particulier à voir ici", en profitant pour racheter du pétrole après la récente chute des cours.

"La Chine, premier importateur mondial, a intensifié ses mesures de relance", notent par ailleurs les analystes d'UBS, "une croissance plus forte étant susceptible de stimuler la demande d'énergie".

📈 Les prix actuels du brut constituent aussi un "niveau de support technique", selon les analystes d'Energi Danmark, qui s'attendent à une remontée des cours.

La veille, ils avaient chuté jusqu'à leur plus bas niveau depuis juillet "en raison des préoccupations concernant la demande future, ainsi que de la diminution des risques perçus en matière d'approvisionnement dus à la situation en Israël et à Gaza", explique Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades.

"Nous prévoyons une hausse du pétrole après la récente période de faiblesse" des prix, avance Mark Haefele, analyste chez UBS.


L'Arabie saoudite et la Russie ont réaffirmé durant le week-end qu'ils maintiendraient leurs baisses de production et d'exportation jusqu'à la fin de l'année, soit 300.000 barils par jour d'offre de pétrole et de produits pétroliers pour la Russie et une coupe de production d'un million de barils par jour pour l'Arabie saoudite.

"Ces réductions volontaires de l'offre seront probablement prolongées jusqu'au premier trimestre de l'année prochaine, compte tenu de la baisse saisonnière de la demande de pétrole en début d'année, des inquiétudes persistantes concernant la croissance économique et de l'objectif des producteurs et de l'OPEP+" de maintenir un certain prix du baril, affirment les analystes d'UBS.

Elles complètent par ailleurs les baisses instaurées depuis début mai et en vigueur jusqu'à fin 2024 par neuf producteurs, dont Ryad, Moscou, Bagdad ou encore Dubaï, pour un total de 1,6 million de barils quotidiens.

L'OPEP reste aussi "optimiste en ce qui concerne la demande" et l'économie mondiale, a affirmé mardi le secrétaire général de l'alliance, Haitham al-Ghais, à Londres.

La prochaine réunion ministérielle des membres de l'OPEP+ est prévue le 26 novembre à Vienne, siège de l'alliance.

(c) AFP

Commenter Le pétrole rebondit, les investisseurs s'attendent à une intervention de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite