Menu
A+ A A-

Les prix du pétrole repartent à la hausse, le Brent sous les 80 USD

cours du pétroleParis: Les prix du pétrole repartaient à la hausse jeudi matin, après avoir creusé leurs pertes mercredi en soirée. Dans un contexte de perspectives économiques demeurant moroses, en particulier en Chine et en Europe, et attisant les craintes quant à l'évolution de la demande d'or noir, le baril de Brent demeurait sous la barre des 80 dollars.
Peu avant 08h15, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier prenait 0,43% à 79,88 dollars, après avoir glissé sous le seuil des 80 dollars la veille sous le coup d'un repli de 2,53% à 79,54 dollars, un niveau atteint pour la dernière fois en juillet.

L'équivalent américain de 159 litres de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en décembre, se négociait lui à 75,82 dollars, en progression de 0,65%. La veille en soirée, il avait cédé 2,63% à 75,33 dollars, également au plus bas depuis juillet.

En l'espace d'une semaine, les prix de l'or noir ont ainsi fléchi de plus de 8% pour les deux variétés, le tassement sur un mois s'inscrivant lui à 10,16% pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et 7,5% pour le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole..

Les cours demeurent sous pression face aux incertitudes croissantes pesant sur l'état de la demande, même si les inquiétudes portant sur les potentielles perturbations de l'offre au Moyen-Orient s'atténuent quelque peu, le conflit entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas ne s'étendant pas pour l'heure à d'autres pays.

Les cours du brut et des produits raffinés "continuent d'être abattus par la perception que l'économie chinoise est en train d'aller dans le mur, ce qui soulève le risque d'une récession mondiale", a résumé Phil Flynn de Price Futures Group, interrogé par l'AFP.

Mercredi, "les prix du pétrole ont atteint (...) leur niveau le plus bas depuis le mois de juillet, la faiblesse des prévisions économiques continuant à peser" sur la demande mondiale, a pour sa part écrit Craig Erlam, analyste chez Oanda.

La forte baisse des cours "s'explique principalement par les inquiétudes concernant les perspectives de la demande mondiale en raison de la faiblesse des données en provenance de la Chine et d'autres économies", explique Stephen Innes, analyste de SPI AM.

La chute des exportations chinoises s'est accélérée en octobre, avec un recul de 6,4% sur un an, selon des chiffres publiés par les douanes du pays mardi, une évolution qui n'incite pas à l'optimisme pour la croissance de l'Empire du Milieu.

Or, les exportations représentent le principal levier de croissance pour la deuxième puissance économique mondiale. Et l'évolution de la production du premier pays importateur de brut au monde est scrutée par les investisseurs pétroliers.

En parallèle, "les inquiétudes concernant une détérioration de la demande dans les économies occidentales ont été aggravées par les données allemandes", a ajouté M. Innes.

La production industrielle en Allemagne a en effet baissé plus que prévu en septembre, plombée par l'automobile, illustrant les difficultés de la première économie européenne au ralenti. Sur un an, la production industrielle a reculé de 3,7%.

Les perspectives économiques moroses "semblent avoir éliminé la prime de risque du conflit au Moyen-Orient", notent les analystes d'Energi Danmark, qui prévoient que les prix pourraient poursuivre leur baisse "à moins que les tensions (...) ne s'intensifient" dans la guerre entre Israël et le Hamas.

Aux États-Unis, l'Energy Information Administration (EIA) a déclaré que la consommation totale de pétrole devrait diminuer de 300'000 barils par jour (bpj) cette année, un renversement par rapport à sa prévision précédente d'une augmentation de 100'000 bpj.

Du côté de l'offre, les stocks de brut américains ont augmenté de près de 12 millions de barils la semaine dernière, soit la plus forte hausse depuis début 2023, tandis que les expéditions russes ont atteint leur plus haut niveau en quatre mois.


(c) AFP

Commenter Les prix du pétrole repartent à la hausse, le Brent sous les 80 USD



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite