Menu
A+ A A-

Le pétrole chute, pas de signe d'extension du conflit au Proche-Orient

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté, vendredi, sur un marché qui n'anticipe pas d'extension de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, tandis que des indicateurs américains font craindre un essoufflement de la consommation.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en janvier s'est retranché de 2,26%, pour clôturer à 84,89 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en décembre, a lui reculé de 2,36%, à 80,51 dollars.

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a, de nouveau, frôlé le seuil psychologique de 80 dollars (80,10), au plus bas depuis fin août, ce qui lui a permis de se reprendre légèrement en toute fin de séance sur un rebond technique.

🇵🇸 "Les prix baissent parce que le conflit au Moyen-Orient n'a pas donné lieu à une escalade, jusqu'ici, malgré l'offensive terreste d'Israël à Gaza", a décrit Barbara Lambrecht, de Commerzbank, dans une note.

🇱🇧 Vendredi, le chef du mouvement libanais pro-Iranien Hezbollah, Hassan Nasrallah, a enjoint les États-Unis d'"arrêter rapidement l'agression à Gaza" s'ils voulaient "empêcher une guerre régionale".

"Il ne semble pas qu'il soit intéressé par un élargissement du conflit", a néanmoins estimé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. "Donc ça pourrait avoir calmé les cours du pétrole."

Pour José Torres, d'Interactive Brokers, le marché "revoit à la baisse les risques d'un conflit plus vaste".


"Les opérateurs se concentrent sur la demande plus faible", a fait valoir l'économiste.

🇺🇸 Après la décision de la banque centrale américaine (Fed), mercredi, de laisser inchangé son taux directeur, les marchés s'étaient réjouis, jeudi, y voyant la fin du cycle de resserrement monétaire.

Mais vendredi, les traders ont constaté l'impact de cette politique monétaire, entamée l'an dernier, sur l'économie américaine, qui commence à montrer des signes d'essoufflement.

Quelque 150.000 emplois ont été créés en octobre aux États-Unis, selon le ministère du Travail, soit la moitié du mois précédent et moins que les 180.000 attendus par les économistes.

Ce rapport "va permettre à la Fed de poursuivre le statu quo" monétaire, a annoncé Nancy Vanden Houten, d'Oxford Economics, dans une note.

Les opérateurs ont aussi relevé le fléchissement de l'activité dans le secteur des services aux États-Unis en octobre, au plus bas depuis mai.

"Ces données un peu molles sont peut-être un soulagement pour la Fed, mais cela pèse sur le brut, une économie plus faible signifiant une moindre demande", a expliqué Craig Erlam, d'Oanda, dans une note.

Pour Andy Lipow, la déprime du pétrole pourrait inciter Arabie saoudite et Russie à prolonger les restrictions de leurs volumes pour soutenir les prix de l'or noir.

"Je m'attends à ce qu'ils continuent au premier trimestre" 2024, dit l'analyste, alors que l'engagement n'a été pris, pour l'instant, que jusqu'à la fin de l'année.

(c) AFP

Commenter Le pétrole chute, pas de signe d'extension du conflit au Proche-Orient



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite