Menu
A+ A A-

Le pétrole WTI américain au plus bas depuis deux mois

cours du petroleCours de clôture: Les cours du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain sont tombés, mardi, à leur plus bas niveau depuis deux mois, la guerre entre Israël et le Hamas restant circonscrite tandis que beaucoup d'économies montrent des signes d'essoufflement.
Le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en décembre a abandonné 1,56%, pour clôturer à 81,02 dollars. En séance, il est descendu jusqu'à 80,74 dollars, une première depuis fin août.

Quant au Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord de même échéance, il s'est effrité de 0,04%, à 87,41 dollars.

L'or noir avait démarré dans le vert, poussé par l'offensive au sol de l'armée israélienne, entrée dans Gaza, où elle livre bataille aux combattants du mouvement islamiste palestinien Hamas.

Mais le marché s'est retourné en fin de séance. L'inflexion a été attribuée par Phil Flynn, de Price Futures Group, à une déclaration à l'AFP du porte-parole de la branche militaire du Hamas, selon lequel ce dernier va libérer des otages étrangers "dans les prochains jours".

"Les spéculateurs se sont rués vers la sortie", a commenté l'analyste en réaction à cette annonce.

"La possibilité d'une libération d'otages indique qu'Israël va peut-être mener son opération de façon moins agressive" qu'attendu par les opérateurs, a expliqué Phil Flynn. "Les marchés sont nerveux et cette nouvelle a été suffisante pour annuler le rebond du brut."

"L'offensive progresse graduellement à Gaza et n'a pas déclenché d'escalade du conflit au Moyen-Orient pour l'instant", a observé, dans une note, Carsten Fritsch, de Commerzbank.


Autre élément pesant sur les cours, selon l'analyste, le fait que l'"Arabie saoudite devrait ne pas relever ses prix pour ses clients asiatiques en décembre, une première depuis six mois".

Le marché a aussi été privé d'élan par la série d'indicateurs macroéconomiques publiés mardi, qui ont montré une détérioration de la conjoncture en Europe, en Chine et au Japon.

Le Produit intérieur brut (PIB) s'est contracté de 0,1% au troisième trimestre en zone euro par rapport au trois mois précédents.

En Chine, l'activité manufacturière est également passée en phase de contraction en octobre.

"L'inquiétude sur l'économie mondiale s'est accrue", a souligné, dans une note, Craig Erlam, d'Oanda.

"Le marché tourne à l'émotion", a résumé Phil Flynn, "et il va rester orienté par les gros titres" jusqu'à nouvel ordre.

(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI américain au plus bas depuis deux mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite