Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, dans l'incertitude sur la guerre entre Israël et le Hamas

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole étaient partagés lundi, alors que les investisseurs attendent de voir comment évolue la guerre entre Israël et le Hamas, et son impact potentiel sur les pays producteurs dans la région.
Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre, s'effritait de 0,08% à 90,82 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en novembre, prenait 0,11% à 87,98 dollars.

"La situation reste fluide et difficile en termes de prévision des prix, avec peu de chances de retour à un marché relativement normal", estime John Evans, analyste chez PVM Energy.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken s'est rendu en Israël lundi, dans le cadre de sa tournée de crise au Moyen-Orient après l'attaque sanglante du Hamas le 7 octobre en Israël.

Plus d'un million de personnes ont fui dans la panique le nord de la bande de Gaza, pendant qu'Israël continue lundi à masser des troupes aux abords du territoire palestinien en vue d'une offensive terrestre imminente contre le Hamas.

Les analystes continuent à tenter d'anticiper comment pourrait évoluer le confit et les risques pour l'approvisionnement pétrolier.

"Une implication potentielle de l'Iran", important producteur et membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) "à Gaza entraînerait une grave perturbation de l'approvisionnement mondial en pétrole à moyen terme", rappelle Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

Elle ajoute que "les fluctuations des prix du pétrole brut ont des implications importantes pour l'économie mondiale": la hausse des prix de l'énergie "menace de perturber la guerre des banques centrales contre l'inflation et de peser sur une économie mondiale déjà mal en point". Ce qui pèserait sur la consommation d'or noir à travers le monde.


🔥 De son côté, le gaz naturel européen patinait légèrement lundi. Le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, se repliait légèrement de 5,26%, évoluant à 51,14 euros le mégawattheure (MWh), redescendant quelque peu de ses précédents sommets. Vendredi, il avait touché 56,10 euros le MWh, son plus haut prix depuis début février.

"L'incertitude et le risque persistent dans le marché du gaz, notamment pour l'hiver qui arrive dans l'hémisphère nord" note l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans une lettre d'information lundi.

Elle énumère notamment "les risques de grève en Australie", "des interruptions de production en Israël après l'attaque du Hamas" -avec la fermeture du champ gazier de Tamar- ainsi que des dégâts sur un gazoduc reliant la Finlande à l'Estonie en mer Baltique.
(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite, dans l'incertitude sur la guerre entre Israël et le Hamas



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite