Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe, poussé par le risque géopolitique, le gaz au plus haut depuis février

cours du pétroleNew York: La hausse des cours du pétrole s'accélérait vendredi, ceux-ci prenant même brièvement près de 5%, les investisseurs craignant que la guerre entre Israël et le Hamas ne se propage jusqu'aux pays voisins, dont certains sont d'importants producteurs d'or noir, quand le gaz européen atteignait son prix le plus haut depuis février.
Vers 14H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre, prenait 3,31% à 88,85 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en novembre, montait de 3,30% à 85,65 dollars.

"Les prix du pétrole bondissent en raison de l'incertitude géopolitique croissante et des tensions croissantes au Moyen-Orient, qui abrite près d'un tiers de l'approvisionnement mondial en pétrole", explique Lukman Otunuga, analyste de FXTM, interrogé par l'AFP.

🇮🇱 "Même si ni Israël ni le Hamas ne sont de grands producteurs de pétrole, on craint que le conflit ne se propage à la région, entraînant d'importantes perturbations de l'approvisionnement", poursuit-il.

🇵🇸 Au septième jour de la guerre entre Israël et le Hamas, des milliers de Palestiniens fuient vendredi vers le sud de la bande de Gaza à la suite d'un avertissement de l'armée israélienne qui bombarde sans cesse le territoire en représailles à l'attaque sanglante menée samedi par le mouvement islamiste palestinien.

🇮🇷 L'Iran est au centre de toutes les attentions pour son soutien sans réserve au Hamas. Si Téhéran soutient de longue date le mouvement islamiste, les dirigeants Iraniens affirment toutefois ne pas être impliqués dans l'attaque qu'il a lancée samedi contre Israël, ennemi juré de la République islamique.

"À mesure que ce conflit s'intensifie, le risque que l'Iran soit directement impliqué pourrait perturber l'approvisionnement en pétrole" et le propulser "bien au-dessus du niveau de 100 dollars le baril", affirme à l'AFP Edward Moya, analyste chez Oanda.


🇺🇸 En parallèle, les États-Unis ont annoncé jeudi de premières sanctions, visant deux entreprises, pour le non-respect du plafond du prix du pétrole russe fixé à 60 dollars le baril, près d'un an après l'imposition de ce mécanisme par plusieurs pays occidentaux.

🇷🇺 Le Trésor américain "a qualifié ces mesures de nouvelle phase dans la mise en oeuvre d'une politique visant à limiter le flux d'argent vers la Russie pour financer sa guerre en Ukraine", commentent les analystes de DNB.

"L'application de sanctions plus sévères de la part des États-Unis contre la Russie et l'Iran pourrait resserrer l'équilibre du marché pétrolier", rappellent-ils.

🔥 Côté gaz naturel européen, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, se repliait légèrement, évoluant à 52,12 euros le mégawattheure (MWh) peu après avoir touché 56,10 euros le MWh, son plus haut prix depuis début février.

"Outre l'incertitude géopolitique liée à l'éclatement de la guerre au Moyen-Orient", les dommages sur un gazoduc en mer Baltique et "l'implication présumée de la Russie font craindre que des événements similaires ne se produisent sur d'autres gazoducs, plus critiques, en Europe", commentent les analystes d'Energi Danmark.

Le président finlandais Sauli Niinistö a annoncé mardi que cette fuite sur le gazoduc reliant la Finlande à l'Estonie en mer Baltique, qui a provoqué l'interruption de son fonctionnement dimanche, avait probablement "résulté d'une activité extérieure", sans plus de précision.

Les services de renseignement finlandais ont estimé jeudi que la menace d'opérations russes sur les infrastructures finlandaises avaient augmenté depuis son adhésion à l'Otan.
(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe, poussé par le risque géopolitique, le gaz au plus haut depuis février



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite