Menu
A+ A A-

Le pétrole décolle après l'offensive du Hamas, le marché a les yeux braqués sur l'Iran

cours de clôture du pétroleNew York: Les cours du pétrole ont bondi lundi, dans la foulée de l'offensive surprise du mouvement islamiste palestinien Hamas contre Israël, le marché s'inquiétant des conséquences de la guerre pour l'Iran, producteur majeur de brut.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a progressé de 4,22%, pour clôturer à 88,15 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en novembre, a lui pris 4,33%, à 86,38 dollars.

"L'attaque sur Israël a fait décoller les prix", a réagi dans une note Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown. "Les investisseurs évaluent la propension du conflit à perturber l'offre (de brut) au Moyen-Orient, si d'autres pays sont impliqués."

L'offensive surprise du Hamas et la riposte d'Israël ont déjà fait plus de mille morts depuis samedi.

Néanmoins, pour Eli Rubin, d'EBW Analytics Group, "l'ampleur des gains observés aujourd'hui s'explique par le fait que le marché était +survendu+ la semaine dernière", ce qui signifie qu'il avait beaucoup baissé sur une période resserrée.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait notamment fondu de 14% sur six séances

"La moitié des mouvements de lundi tient à ça", a insisté l'analyste.

Ni Israël, ni le Liban proche où opère le mouvement Hezbollah, allié du Hamas, ne sont des producteurs importants d'or noir. Mais l'Iran, dont le Wall Street Journal a indiqué qu'il avait aidé à planifier l'offensive, figure lui parmi les dix principaux acteurs du marché.

"L'Iran est le deuxième pays à avoir le plus augmenté sa production cette année, derrière les États-Unis", rappelle Eli Rubin, évoquant une progression nette de 700.000 barils par jour.

"S'ils y sont parvenus", malgré les sanctions dont fait toujours l'objet la république islamique, "c'est principalement parce que la Maison Blanche a laissé faire", avance l'analyste.

🇺🇸 Les États-Unis ont récemment accepté le déblocage de six milliards de dollars de recettes pétrolières iraniennes gelées, ce qui a permis la libération de cinq Américains d'origine iranienne, mi-septembre.

Après l'offensive du Hamas, le gouvernement américain "va sans doute se montrer plus attentif" aux flux de brut qui sortent d'Iran, selon Eli Rubin, ce qui pourrait réduire les volumes à l'échelle mondiale et tendre encore un marché qui était déjà privé de 1,3 million de barils par jour par l'Arabie saoudite et la Russie.


🔥 Le marché du gaz a aussi été frappé par les retombées de l'attaque du Hamas, après que l'Américain Chevron a suspendu les activités de sa plateforme Tamar, située au large des côtes israéliennes, sur instructions des autorités.

Lundi, le contrat de référence du gaz européen, le TTF néerlandais, a pris 12,4%, à 43,00 euros le mégawattheure (MWh). Le marché du gaz est beaucoup plus régional que celui du pétrole, ce qui explique que le contrat à terme américain n'ait avancé que de 1,47%.

Pour Eli Rubin, "en l'état, l'impact semble assez marginal" sur le gaz naturel, "à moins que l'on observe une envolée dramatique (des prix) du pétrole".


Commenter Le pétrole décolle après l'offensive du Hamas, le marché a les yeux braqués sur l'Iran



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite